NOUVELLES

Stupéfiants: le maire Rob Ford se dit surpris de l'arrestation de son «ami»

02/10/2013 10:01 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST

TORONTO - Le maire de Toronto, Rob Ford, a déclaré mercredi qu'il avait été surpris et stupéfait d'apprendre l'arrestation de l'un de ses amis, qui fait face à quatre chefs d'accusation en lien avec le trafic de stupéfiants.

Alexander Lisi, âgé de 35 ans, est l'un des deux hommes qui ont été arrêtés mardi après l'exécution d'un mandat lié à une enquête criminelle, a annoncé le Service de police de Toronto. Il est accusé de possession et de trafic de marijuana, de possession de produits de la criminalité et de complot en vue de commettre un acte criminel.

Rob Ford s'est porté à la défense de celui qu'il a présenté comme un «ami» et un «bon gars» lors d'un point de presse impromptu tenu dans une station-service de l'ouest de la ville, non loin de son domicile.

Il a ajouté qu'il n'avait jamais vu Alexander Lisi consommer de la drogue ou de l'alcool.

Le premier magistrat de la métropole ontarienne a néanmoins refusé de commenter l'arrestation, soulignant que l'affaire était maintenant devant les tribunaux.

Alexander Lisi a comparu en cour mercredi après-midi. Il a été libéré moyennant le versement d'une caution de 5000 $. Sa prochaine audience est prévue pour le 12 novembre.

Selon certains médias, l'homme serait un ami proche de Rob Ford, pour qui il agirait également à titre de chauffeur occasionnel.

Le Toronto Star a rapporté un peu plus tôt cette année que M. Lisi avait tenté de retracer la vidéo dans laquelle on verrait le maire de Toronto consommer ce qui semble être du crack.

Un autre résidant de Toronto, Jamshid Bahrami, âgé de 47 ans, a aussi été appréhendé et visé par des accusations de possession de cocaïne, trois accusations de trafic de marijuana et complot dans le but de commettre un crime.

PLUS:pc