NOUVELLES

Cécilia Attias se confie sur sa séparation avec Nicolas Sarkozy

02/10/2013 05:08 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST
AFP

PARIS - Cécilia Attias évoque dans une interview à paraître vendredi dans l'hebdomadaire français Elle sa séparation de Nicolas Sarkozy, avant la parution le 9 octobre d'un livre autobiographique intitulé Une envie de vérité.

L'ancienne première dame déclare qu'à l'époque elle s'est «sentie coupable», mais, ajoute-t-elle, «la culpabilité, ça n'apporte rien, c'est stérile, c'est pire que le regret».

Celle qui ne s'était jamais exprimé sur cette période de sa vie explique avoir décidé d'écrire ce livre, que publient les éditions Flammarion, pour "défendre (ses) idées" et aussi pour "dire les choses telles" qu'elle les avait "vécues".

"Evidemment, j'ai été blessée par les attaques dont j'ai fait l'objet. J'ai toujours encaissé sans rien dire mais, contrairement à ce que l'on croit, le cuir ne s'épaissit pas", dit-elle.

Cécila Attias décrit sa séparation de Nicolas Sarkozy comme "une démarche totalement personnelle". "Ce qui nous est arrivé est une chose banale (...) Il se trouve que mon mari était président de la République. Mais ce n'était pas du courage, c'était ce qu'il fallait faire pour être en accord avec moi-même".

Interrogée sur l'éventualité d'une candidature à l'élection présidentielle de 2017 de Nicolas Sarkozy, avec qui elle entretient de bonnes relations, elle dit n'en savoir "strictement rien" mais ajoute: "En politique, aucune porte n'est jamais complètement fermée".

La nouvelle vie des anciens dirigeants

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.