DIVERTISSEMENT

En solo : Pierre Verville écrit une pièce de théâtre

02/10/2013 04:25 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST
PC

Il y songeait depuis longtemps, et c'est finalement l'hiver prochain qu'il mettra son projet à exécution. Dès janvier 2014, Pierre Verville s'attellera à l'écriture d'une pièce de théâtre, qui devrait voir le jour en 2016.

«C'est un show que je porterai seul, avec des imitations et plusieurs personnages, a brièvement expliqué le comédien et humoriste. Ça fait environ quatre ans que j'ai cette idée en tête, mais je n'avais jamais le temps. Là, je pense que ça y est. Je me donne environ deux ans et je vais essayer de maintenir ce délai.»

Pierre dit avoir déjà approché quelques personnes pour l'épauler en arrière-scène dans cette aventure, mais a refusé de dévoiler quelque nom que ce soit.

Sinon, l'artiste consacre son automne à faire des voix pour Et Dieu créa Laflaque, à Ici Radio-Canada Télé, et À la semaine prochaine, à Ici Radio-Canada Première. Il tournera également dans Mensonges, la première série originale de la chaîne Addik TV, qui mettra aussi en vedette Sylvain Marcel, Fanny Mallette et Éric Bruneau. Dans cet univers policier où on débusque les criminels et leurs mensonges, Pierre Verville incarnera le commandant Marcel Lévesque; l'acteur se laisse d'ailleurs pousser la barbe, par les temps qui courent, pour les besoins de la production. Mensonges sera réalisée par Sylvain Archambault, avec qui Pierre avait travaillé sur le plateau de Les Lavigueur, la vraie histoire, il y a cinq ans.

«Sylvain m'a appelé pour m'offrir ce rôle et je n'ai pas pu refuser, a raconté Pierre. J'avais le goût de retravailler avec lui, ainsi qu'avec le directeur photo et la costumière, qui étaient aussi de l'équipe des Lavigueur... Je suis très, très heureux de faire ça. Ce n'est pas un rôle trop prenant, mais c'est quand même très intéressant et ça entrait parfaitement dans mon horaire.»

Mensonges prendra l'antenne d'Addik TV après les fêtes.

La rentrée culturelle (Automne 2013)

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.