POLITIQUE

Maria Mourani ne souhaite pas de référendum sur la Charte

02/10/2013 08:54 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST
Agence QMI

La députée fédérale indépendante d'Ahuntsic Maria Mourani se demande si le gouvernement Marois veut tenir un référendum sur la Charte des valeurs québécoises.

Dans une lettre publiée dans le quotidien La Presse, Maria Mourani s'interroge sur la façon dont Québec compte s'y prendre pour faire adopter son projet de charte. Elle souligne qu'il y a deux choix : par un vote unanime ou quasi unanime à l'Assemblée nationale, ou par référendum. Elle explique que dans le premier cas, ce serait difficile de faire adopter le projet à l'Assemblée nationale, compte tenu des divisions et des controverses entourant la Charte. Il reste donc l'autre option, selon la députée, qui se demande si la population est prête à avoir un référendum sur cette question.

En entrevue mercredi à C'est pas trop tôt, la députée a précisé qu'elle ne souhaitait pas la tenue d'un référendum sur la Charte, et qu'à son avis, les Québécois n'en veulent pas non plus.

 Maria Mourani a été expulsée du caucus du Bloc québécois à la suite de ses critiques du projet de charte des valeurs québécoises. Elle a ensuite quitté le parti et annoncé qu'elle siégerait comme indépendante jusqu'à la fin de son mandat.

Elle ne regrette pas du tout ses propos sur la charte, et elle a bien l'intention de continuer en politique, a-t-elle déclaré à C'est pas trop tôt : « Pour l'instant, je suis députée d'Ahuntsic. Je vais continuer à l'être jusqu'en 2015. Je peux vous dire que je suis une femme qui adore la politique, je vais continuer à faire de la politique. »

INOLTRE SU HUFFPOST

Les réactions à la présentation des principes de la Charte des valeurs