NOUVELLES

Lindsey Vonn envisage de devancer son retour à la compétition en Coupe du monde

02/10/2013 01:52 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST

PARK CITY, États-Unis - Le genou réparé de Lindsey Vonn va si bien que l'Américaine a indiqué qu'elle pourrait effectuer un retour à la compétition d'ici la fin du mois d'octobre, soit cinq semaines plus tôt que l'estimation initialement prévue.

Vonn a confié lors du sommet médiatique du comité olympique américain que la première étape en Coupe du monde de ski alpin, qui sera disputée à Sölden, en Autriche, est de «toute évidence une possibilité» pour son retour à la compétition après une première séance positive sur les pentes le mois dernier à Portillo, au Chili.

«Lorsque j'ai regardé le plan et les échéanciers, ça semblait être pratiquement impossible, a déclaré Vonn, qui a participé à la rencontre mercredi via vidéo-conférence. C'est parce que je me sens si forte et prête que j'évoque la possibilité d'un retour hâtif. C'est de toute évidence une possibilité en ce moment. Je dois essayer et voir comment ça ira.»

La championne olympique en titre en descente s'est déchiré le ligament croisé antérieur et le ligament collatéral médial lors d'une chute aux Championnats du monde de ski alpin à Schladming, en Autriche, en février dernier. Les échéanciers initiaux ne prévoyaient même pas qu'elle puisse enfiler ses bottes de ski avant le mois de novembre, mais lorsque l'équipe américaine de ski alpin s'est rendue au Chili pour un camp d'entraînement, Vonn y était.

Elle n'a pas perdu de temps, non plus, en effectuant deux descentes peu de temps après son arrivée le 31 août.

«J'étais de toute évidence gonflée à bloc à l'idée de me retrouver sur les pentes, a-t-elle admis. Ce fut une longue attente pour effectuer mes premières descentes, mais ç'en valait la peine.»

Elle a ajouté qu'elle ne ressentait aucune douleur et qu'elle ne souffrait d'aucune inflammation au genou droit, et que tout ce qu'il lui manquait pour retrouver sa forme d'antan est sa vitesse de pointe.

«Les choses vont beaucoup mieux que ce que j'avais anticipé, a-t-elle rappelé. Mais je ne participerai pas à une épreuve avant d'être à 100 pour cent.»

Et le dernier obstacle est essentiellement d'ordre psychologique.

Elle se rendra en Europe dans quelques semaines pour s'entraîner davantage, et elle a précisé qu'elle attendra probablement quelques jours supplémentaires avant de déterminer si elle participera à l'épreuve de Sölden ou non. La Coupe du monde de ski alpin de Sölden se déroulera les 26 et 27 octobre.

Si elle n'y participe pas, Vonn a assuré qu'elle sera présente à la Coupe du monde de Beaver Creek, au Colorado, qui se trouve à proximité de sa ville natale (Vail).

«Ce n'est pas parce que je doute de mon genou ou que je ne suis pas à 100 pour cent. Mais je ne l'ai toujours pas poussé au niveau supérieur, a-t-elle expliqué. Mais je suis confiante que lorsque ça sera le cas, ça le sera pour de bon.»

PLUS:pc