NOUVELLES

Le sénateur Brazeau demande le respect de sa vie privée après un incident

02/10/2013 04:40 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST

OTTAWA - Le bureau du sénateur indépendant Patrick Brazeau réclame le droit à la vie privée après un incident de nature médicale survenu mardi matin à Gatineau.

La porte-parole Debby Simms a précisé mercredi que M. Brazeau n'avait pas été arrêté, contrairement à ce que rapportaient certains médias, et qu'une autre personne se trouvant dans son domicile de Gatineau avait souffert d'un problème médical personnel qui a depuis été réglé.

Mme Simms a rappelé que pour la plupart des gens, les informations médicales devraient demeurer privées.

La police de Gatineau dit avoir répondu à un appel à l'aide aux petites heures du matin, mardi. Les autorités ne veulent cependant pas confirmer que le sénateur âgé de 38 ans était impliqué, mais ont mentionné une adresse qui lui est associée.

Toujours selon Mme Simms, la situation était chaotique, et il aurait été possible de croire erronément que M. Brazeau était la personne qui nécessitait une aide médicale.

M. Brazeau a été expulsé du caucus conservateur plus tôt cette année après avoir été accusé d'agression et d'agression sexuelle. Le Sénat retient également une partie du salaire du sénateur pour rembourser 48 000 $ en allocations de logement injustement réclamées.

PLUS:pc