NOUVELLES

La pornographie de vengeance sera punie en Californie

02/10/2013 12:00 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST

SACRAMENTO, États-Unis - La Californie durcit le ton envers ceux qui mettront en ligne des photos de leurs anciens conjoints nus, après des séparations douloureuses.

Une loi signée par le gouverneur Jerry Brown prévoit des peines pouvant atteindre six mois de prison et des amendes de 1000 $ US.

Elle interdit la mise en ligne, sans permission, de photos nues d'autrui permettant d'identifier le sujet, dans le but d'infliger un trouble émotionnel et d'humilier.

Un parlementaire californien a expliqué que la «pornographie de vengeance» est un problème de plus en plus courant à l'époque des médias sociaux, quand des photos et des vidéos prises dans l'intimité d'une relation peuvent ensuite se retrouver sur des centaines de sites Internet.

La Californie permettait, avant l'adoption de cette loi, aux victimes de poursuivre leurs agresseurs virtuels, mais il s'agissait d'un processus long et coûteux.

L'Association américaine des libertés civiles s'était opposée à cette loi, estimant qu'elle risquait de contrevenir à la liberté d'expression. La Floride a rejeté une loi similaire plus tôt cette année quand des préoccupations constitutionnelles liées à la liberté d'expression ont été soulevées, tandis que la Cour suprême du Missouri a mentionné la liberté d'expression quand elle a aboli une portion d'une loi adoptée en 2008 après le suicide d'une adolescente victime d'intimidation en ligne.

PLUS:pc