NOUVELLES

Grèce: le chef du parti extrémiste Aube dorée placé en détention préventive

02/10/2013 11:08 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST

ATHÈNES, Grèce - Le chef du parti grec d'extrême droite Aube dorée, accusé de diriger une organisation criminelle, a été placé en détention préventive jeudi matin, dans l'attente de son procès.

Nikos Michaloliakos, qui est député au Parlement grec, a été placé en détention sur ordre du tribunal, après un témoignage nocturne de plus de six heures qui a pris fin tôt jeudi matin.

Des policiers armés l'ont escorté hors du tribunal. Sa femme et sa fille, qui sont membres d'Aube dorée, de même que d'autres députés du parti extrémiste, étaient présents à l'extérieur de l'édifice et scandaient des mots d'encouragement.

Plus tôt mercredi, le tribunal avait ordonné la libération de trois autres députés d'Aube dorée et la détention d'un quatrième dans le même dossier.

Nikos Michaloliakos et cinq députés de son parti font partie des 20 personnes arrêtées le week-end dernier lors d'une rafle contre Aube dorée, après le meurtre, le 17 septembre, du rappeur d'extrême gauche Pavlos Fyssas.

C'est la première fois que des membres du Parlement grec sont arrêtés et détenus depuis le rétablissement de la démocratie en Grèce, en 1974.

Le gouvernement, qui a promis d'éradiquer Aube dorée, estime que le parti se comporte comme une organisation criminelle plutôt que comme un parti politique.

PLUS:pc