NOUVELLES

Deux randonneurs, dont un Québécois, ont été retrouvés en Colombie-Britannique

02/10/2013 08:47 EDT | Actualisé 02/12/2013 05:12 EST

VICTORIA - Deux randonneurs partis en expédition pédestre sur l'île de Vancouver, en Colombie-Britannique, ont finalement été retrouvés, après plusieurs jours de recherches intensives.

Le service de recherche et de sauvetage de la Vallée de Comox a annoncé sur Twitter que Jean Simon Lessard, âgé de 22 ans, et Christopher Yao, âgé de 31 ans, avaient été retrouvés mercredi matin.

M. Lessard est originaire du Québec selon des médias locaux. Le jeune homme oeuvre comme technicien en électricité à la base des Forces armées d'Esquimalt. M. Yao est quant à lui étudiant à l'Université de Victoria.

Les deux hommes ont été transportés par la voie des airs vers un endroit plus sécuritaire après que leur disparition eut été signalée dans la région du Mont Albert Edward, situé à environ 50 kilomètres à l'ouest de Courtenay. Ils n'avaient pas été vus depuis vendredi dernier.

Les deux hommes avaient été avertis qu'une forte tempête de neige devait s'abattre dans le secteur qu'ils voulaient explorer, et, lundi matin, leur disparition était signalée.

Des recherches ont été effectuées dans le parc provincial Strathcona, dont le relief est accidenté. Elles avaient été rendues complexes par d'autres chutes de neige et par le brouillard qui enveloppe la région.

Des hélicoptères de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), de la base des Forces armées canadiennes de Comox et d'une entreprise privée ont été utilisés pour les recherches aériennes.

«D'épais nuages et du brouillard dans la région ont compliqué les efforts de recherche et de transport aériens mardi matin, et de nouveau lorsqu'un nouvel équipage a décollé mardi soir», a déclaré le capitaine Trevor Reid, de la base militaire de Comox.

Il a précisé que les deux randonneurs avaient été découverts dans une tente, vers 9h30, mercredi, à environ six kilomètres à l'ouest du Mont Washington.

Les deux individus et quatre membres de l'équipe de recherche ont été emmenés à bord d'un hélicoptère des forces armées vers 10h, a mentionné M. Reid.

«Les randonneurs avaient un bon équipement et savaient ce qu'ils faisaient», a déclaré par voie de communiqué un autre officier de la base de Comox, Samuel Chennell-Pepin.

«Ils se trouvaient dans une tente et avaient entendu l'hélicoptère effectuer des boucles la veille. Ils ont éventuellement entendu les sifflets des équipes de recherche et ont pu les rejoindre. Ils avaient tous deux le moral lorsque nous les avons ramenés», a-t-il dit.

PLUS:pc