NOUVELLES

Procès des 37 accusés de Laval : l'enquête préliminaire fixée au 30 juin

01/10/2013 06:55 EDT | Actualisé 01/12/2013 05:12 EST

L'enquête préliminaire dans le procès de l'homme d'affaires Antonio Accurso et de l'ancien maire de Laval Gilles Vaillancourt, et de 35 autres suspects est fixée au 30 juin. D'ici là, il y aura une audience pro forma le 19 décembre. 

Ce matin, les coaccusés se sont présentés au palais de justice de Laval pour répondre à de multiples chefs d'accusation, dont gangstérisme, complot, fraude et corruption. Les éléments de preuve ont été divulgués. Il s'agit d'une preuve réunie sur 22 DVD.

Le juge Gilles Garneau a rencontré à huis clos les procureurs pour voir comment accélérer le processus judiciaire. Le magistrat a invoqué le fait que la Ville est sous tutelle, et qu'il ne faut pas faire traîner les choses. 

Le juge avait ordonné que tous les accusés soient présents aujourd'hui au palais de justice de Laval pour enregistrer leur plaidoyer et annoncer s'ils choisiront de subir un procès devant juge et jury ou devant un juge seul. 

L'ex-directeur général de la Ville de Laval Claude Deguise, l'ex-directeur de l'ingénierie Claude Asselin, l'entrepreneur Mike Mergl et l'ingénieur Rosaire Sauriol figurent aussi parmi les accusés.

Ces 37 personnes ont été arrêtées en mai dernier par des agents de l'Unité permanente anticorruption (UPAC).

Gilles Vaillancourt, visé par des allégations devant la commission Charbonneau et ciblé par l'UPAC, a démissionné de la mairie de Laval le 9 novembre 2012, à l'issue d'un règne incontesté de 23 ans aux commandes de la Ville.

PLUS:rc