NOUVELLES

Procès contre les Rédemptoristes : les déclarations d'une victime qui s'est suicidée admises en preuve

01/10/2013 06:48 EDT | Actualisé 01/12/2013 05:12 EST

Le juge Claude Bouchard qui préside le procès en recours collectif contre les Rédemptoristes accepte d'admettre en preuve les déclarations d'une des victimes qui s'est enlevé la vie ainsi que les témoignages de sa soeur et d'une amie.

Le courriel que contestait la défense était adressé à l'Association des victimes de prêtres. L'ancien élève du Séminaire Saint-Alphonse de Sainte-Anne-de-Beaupré y faisait état d'agressions à caractère sexuel commises par le père Raymond-Marie Lavoie à l'époque où il était pensionnaire entre 1984 et 1988.

La victime avait aussi laissé une note sur son ordinateur avant de mettre fin à ses jours au début de 2012.

La soeur et l'amie de la victime ont témoigné la semaine dernière des difficultés que l'homme a connues dans sa vie personnelle à la suite des agressions.

Le juge Bouchard conclut que les déclarations sont cohérentes et suffisamment fiables pour être admises en preuve.

Le procès au civil fait relâche cette semaine. Il reprendra le 7 octobre avec la présentation de la preuve des avocats des Rédemptoristes.

PLUS:rc