NOUVELLES

Le gouvernement haïtien rappelle son ambassadeur en République dominicaine

01/10/2013 06:59 EDT | Actualisé 01/12/2013 05:12 EST

PORT-AU-PRINCE, Haïti - Le gouvernement haïtien a annoncé mardi qu'il rappelait son ambassadeur en poste en République dominicaine, après qu'un juge eut décidé de dépouiller les enfants d'immigrés haïtiens de la nationalité dominicaine.

Cette décision du ministre haïtien des Affaires étrangères survient près d'une semaine après que la Cour constitutionnelle de la République dominicaine eut rendu son jugement.

En vertu de ce jugement, la citoyenneté dominicaine n'est plus accessible aux milliers d'enfants dont les parents ont migré en République dominicaine pour trouver du travail après 1929.

Quelque 210 000 enfants nés en République dominicaine et issus de parents haïtiens sont touchés, et environ 34 000 enfants dont les parents détiennent une autre nationalité sont également affectés.

«La chancellerie est très préoccupée par ce jugement», a affirmé le ministre des Affaires étrangères, Pierre-Richard Casimir, dans une déclaration qui se voulait la première réponse du gouvernement haïtien à cette affaire.

Ce jugement aggravera la relation déjà tendue entre les deux pays qui partagent l'île d'Hispaniola, dans les Caraïbes. La tension était déjà montée d'un cran durant l'été, après que le gouvernement haïtien eut décidé d'interdire l'importation de poulet et d'oeufs dominicains, en citant un rapport erroné sur la présence de la grippe aviaire en République dominicaine.

Les autorités haïtiennes ont pris acte de l'erreur, mais ont maintenu l'interdiction en place sans fournir d'explications supplémentaires.

PLUS:pc