NOUVELLES

La première régie de la santé autochtone voit le jour

01/10/2013 08:29 EDT | Actualisé 01/12/2013 05:12 EST

La première régie de la santé autochtone du Canada a amorcé ses activités en Colombie-Britannique. Entièrement gérée par les Premières Nations de la province, elle sera observée de près par les Autochtones partout au pays.

La régie a été conçue en 2011 grâce à une entente entre les Premières Nations et le gouvernement, mais il aura fallu deux ans pour qu'elle voie le jour. Le 1er octobre, Ottawa a cédé aux Premières Nations ses bureaux, ses 134 employés et un budget annuel de près de 380 millions de dollars en Colombie-Britannique.

« C'est un pas vers la décolonisation », a déclaré le nouveau PDG de la régie de la santé autochtone, Joe Gallagher, qui travaille à sa réalisation depuis 4 ans.

« Je crois que nous pourrons être beaucoup plus efficaces, agiles et austères qu'auparavant », a-t-il ajouté.

Les syndicats qui représentent les fonctionnaires fédéraux qui répondront désormais des Premières Nations ont longuement négocié avant le transfert. La transition s'est faite majoritairement en douceur, selon le vice-président régional de l'Alliance de la fonction publique du Canada, Bob Jackson.

« C'est une perspective intéressante d'aller travailler pour quelque chose de nouveau, ce sera très intéressant de voir comment ça va se dérouler », a-t-il noté.

La nouvelle régie comptera à terme 300 employés et recevra 4,7 millions de dollars du fédéral au cours des 10 prochaines années.

Les ex-employés de Santé Canada travailleront de concert avec leurs nouveaux collègues autochtones, dont beaucoup ne cachent pas leur joie.

« C'est encore plus un rêve qui se réalise pour moi d'être là aujourd'hui, de voir l'importance du transfert et de penser à mes grand-parents », a déclaré une employée qui faisait allusion à sa famille de la Première Nation Squamish.

D'après des informations recueillies par Benoît Ferradini

PLUS:rc