NOUVELLES

Deux budgets pour les Jeux panaméricains: l'opposition fulmine à Queen's Park

01/10/2013 03:44 EDT | Actualisé 01/12/2013 05:12 EST

TORONTO - Les partis d'opposition à Queen's Park ont été furieux d'apprendre, mardi, qu'il existe deux budgets pour les Jeux panaméricains, qui se tiendront à Toronto en 2015, et qu'aucun ne prévoit un poste budgétaire pour le village des athlètes.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) et le Parti progressiste-conservateur ontariens ont fait part de leur «stupéfaction» après que le ministre du Sport, Michael Chan, eut reconnu que l'enveloppe de 1,4 milliard $ n'incluait pas les 10 millions $ devant être versés au Secrétariat provincial des Jeux, ni les 700 millions $ — au bas mot — prévus pour le logement des athlètes.

Alors que la leader néo-démocrate Andrea Horwath a taxé les libéraux d'«incompétents», le député progressiste-conservateur Rod Jackson les a accusés de manquer de transparence. La formation politique dirigée par Tim Hudak estime que les contribuables ontariens ont le droit d'avoir l'heure juste en ce qui a trait au coût réel de la tenue de cet événement sportif international.

La colère était déjà présente sur les banquettes de l'opposition après que des documents montrant que le président et chef de la direction de TO2015, Ian Troop, eut refilé aux contribuables une facture de 91 sous pour un espace de stationnement. M. Troop reçoit un salaire annuel de 477 000 $ pour ses services.

Selon les néo-démocrates et les progressistes-conservateurs, cette demande de remboursement témoigne du fait que les libéraux au pouvoir se croient tout permis.

Le gouvernement a expliqué que les coûts reliés au village des athlètes ont été inclus dans un autre budget, puisque l'Ontario souhaite que les immeubles soient transformés ensuite en logements sociaux, en appartements pour étudiants et en logements pour la population en général.

PLUS:pc