NOUVELLES

Birmanie: des bouddhistes tuent une femme et incendient 70 maisons

01/10/2013 09:38 EDT | Actualisé 01/12/2013 05:12 EST

THANDWE, Myanmar - Le président birman Thein Sein a visité l'ouest du pays mardi, au moment où une nouvelle flambée de violence sectaire faisait au moins un mort dans l'État de Rakhine.

Des foules bouddhistes ont attaqué et tué une musulmane de 94 ans, en plus d'incendier quelque 70 maisons.

Un policier a révélé que plus de 800 émeutiers, dont certains étaient armés d'épées, sont descendus dans les rues de la ville de Thabyuchaing, à environ 20 kilomètres au nord de la ville côtière de Thandwe.

La victime aurait été poignardée à mort.

Des attaques sont aussi rapportées dans les villages voisins de Shwe Hlay et de Linthi, mais les détails se faisaient rares. Certains résidants se sont cachés chez eux pendant que d'autres ont pris la fuite.

Il s'agit de la première visite de Thein Sein dans cette région divisée depuis que les violences sectaires ont éclaté il y a un an. Le président doit notamment visiter Thandwe, où les nerfs sont à vif depuis samedi, dans la foulée d'une altercation mineure entre un chauffeur de taxi bouddhiste et un commerçant musulman.

Des foules bouddhistes, ulcérées par la réaction de la police, ont commencé à incendier des maisons dimanche, en dépit de la présence musclée des forces de l'ordre. Des témoins affirment que les policiers ont refusé d'intervenir. Un couvre-feu a été imposé à compter de 18h.

Le président doit aussi visiter plusieurs autres villes, y compris Maungdaw dans le nord. Un responsable a indiqué sous le couvert de l'anonymat que la visite de Thein Swein vise à trouver «une solution à long terme au problème», et qu'il compte rencontrer des responsables gouvernementaux et locaux.

Thein Sein a été critiqué pour son incapacité à mettre fin à la crise et à protéger la minorité musulmane du pays.

PLUS:pc