NOUVELLES

Ashley Smith: la directrice nie avoir ordonné de ne pas entrer dans la cellule

01/10/2013 01:56 EDT | Actualisé 01/12/2013 05:12 EST

TORONTO - La directrice de la prison où la jeune Ashley Smith s'est asphyxiée à mort en 2007 a nié mardi avoir ordonné aux gardiens de ne pas entrer dans la cellule de l'adolescente tant que celle-ci respirait.

Devant la commission d'enquête publique sur la mort d'Ashley Smith, à Toronto, Cindy Berry a ajouté qu'elle n'avait aucune idée de qui avait pu donner de telles instructions, alors que plusieurs témoins ont déjà soutenu que les directives venaient directement d'elle.

En contre-interrogatoire, Mme Berry a soutenu à plusieurs reprises ne pas se souvenir des événements.

Elle a déclaré ne pas avoir de souvenirs concernant des gardiens qui auraient contesté les instructions concernant l'accès aux cellules. Mme Berry a laissé entendre qu'elle faisait plutôt confiance à leur jugement, leur expérience et leur formation.

Ashley Smith, une Néo-Brunswickoise qui avait tendance à s'automutiler, est morte étouffée à l'âge de 19 ans dans sa cellule en isolement, en octobre 2007, à la prison Grand Valley, en Ontario. Le drame s'est produit sous les yeux des agents correctionnels.

PLUS:pc