NOUVELLES

Un cinéaste annule son projet de documentaire sur Hillary Clinton

30/09/2013 02:24 EDT | Actualisé 30/11/2013 05:12 EST

NEW YORK, États-Unis - Un cinéaste qui préparait un documentaire sur Hillary Clinton pour CNN a annoncé lundi qu'il se retirait du projet parce que trop peu de gens avaient accepté de collaborer avec lui. La chaîne a indiqué que le film ne serait finalement pas produit.

Charles Ferguson a écrit une chronique, publiée lundi sur le Huffington Post, dans laquelle il a expliqué qu'il ne pourrait pas faire grand-chose comme film. Il a écrit que Clinton a refusé d'être interviewée et que sur plus de 100 personnes qu'il a approchées, seules deux ex-collaborateurs de l'ancienne secrétaire d'État américaine ont accepté de parler à la caméra.

CNN a confirmé le récit de Ferguson, qui a remporté un Oscar, en 2011, pour le film «Inside Job», un documentaire sur la crise économique de 2008. La porte-parole de la chaîne, Barbara Levin, a dit «comprendre et respecter (la) décision» du cinéaste.

Le Comité national républicain a décidé d'exclure CNN de la présentation de débats sur les primaires présidentielles de 2016 en raison de ce projet de documentaire. Ferguson affirme que les Démocrates ne voulaient pas non plus qu'il tourne le film.

Ferguson a écrit que des représentants de Clinton l'ont «interrogé», lui et des gens de CNN, au sujet du film. Il a ajouté qu'un représentant de Clinton a refusé de lui parler mais a dit publiquement qu'il se demandait si Ferguson était en conflit d'intérêt puisqu'il ne s'agissait pas d'un projet à but non lucratif.

Le porte-parole de Clinton n'a pas répondu aux messages demandant ses commentaires.

Le cinéaste a ajouté que «personne, je dis bien personne, n'était intéressé à m'aider à faire ce film. Ni les Républicains ni les Démocrates, et certainement personne qui souhaite travailler avec les Clinton, accéder aux Clinton ou occuper, un jour, une position dans une administration dirigée par Hillary Clinton».

«Il s'agit d'une victoire pour les Clinton, et pour les machines à faire de l'argent que les deux partis sont maintenant devenus», a écrit le documentariste, qui a refusé d'être interviewé. «Mais je ne crois pas qu'il s'agisse d'une victoire pour les médias et pour le peuple américain.»

Le documentaire était l'un des deux projets sur l'ancienne première dame et secrétaire d'État annoncés cette année. NBC Entertainment a indiqué préparer une minisérie de quatre heures sur Hillary Clinton mettant en vedette Diane Lane.

PLUS:pc