NOUVELLES

Les blessures commencent à s'accumuler chez les Chiefs, même s'ils gagnent

30/09/2013 07:41 EDT | Actualisé 30/11/2013 05:12 EST

KANSAS CITY, États-Unis - Les souvenirs de la dernière saison sont déjà flous pour les Chiefs de Kansas City, qui ont tenté de purger de leur mémoire chacun d'entre eux après une longue saison qui fut plutôt difficile.

Ça aide, le fait que ces souvenirs soient rapidement remplacés par d'autres plus heureux.

Les Chiefs ont malmené les Giants de New York 31-7 dimanche pour se forger une fiche de 4-0 pour la troisième fois seulement dans l'histoire de la concession. Ils sont aussi devenus la deuxième équipe après les Lions de Detroit de 1980 à obtenir quatre victoires consécutives après avoir complété la saison précédente avec deux gains ou moins.

«Je ne me souviens même pas de l'an dernier. Nous nous comportons si bien en ce moment, a commenté le receveur de passes Dwayne Bowe. L'équipe est totalement impliquée, les entraîneurs, les joueurs. C'est une seule famille en ce moment. Nous formons une organisation familiale. Des trois côtés du ballon nous faisons bien.»

En attaque, les Chiefs ont marqué au moins 26 points dans trois de leurs quatre matchs jusqu'ici, et ils n'ont commis que trois revirements — tous contre les Giants, sans toutefois coûter de point.

En défensive, ils n'ont alloué que trois touchés cette saison, et de la manière dont ils ont rejoint le quart-arrière adverse — ils ont réussi 18 sacs jusqu'ici — il faut reconnaître qu'ils font les bonnes choses.

Sur les unités spéciales, Dustin Colquitt a performé comme le botteur étoile qu'il était la saison dernière, et Dexter McCluster a exalté les partisans des Chiefs dimanche en retournant un botté de dégagement pour un majeur.

Donc oui, les trois côtés du ballon vont plutôt bien pour les Chiefs.

«Nous tentons de ne pas penser à l'an dernier, a dit Bowe, qui faisait partie de l'équipe qui a trébuché l'an dernier et complété la saison avec la pire fiche de l'histoire de la concession (2-14). Chaque jour, nous y allons au jour le jour, et en ce moment nous avons un dossier de 4-0 et une cible au milieu du chandail, mais nous devons continuer dans cette direction.»

Ça pourrait être difficile en raison des blessures qui commencent à s'accumuler.

L'entraîneur-chef Andy Reid a dit lundi que le plaqueur à droite Eric Fisher sera sous observation cette semaine après avoir encaissé une commotion cérébrale contre les Giants, et son statut et celui de nombreux autres joueurs-clés pourraient être remis en doute tandis qu'ils entament leur préparation pour affronter les Titans du Tennessee dimanche.

«Quand tu regardes ça, il frappe beaucoup plus au niveau de l'épaule qu'à la tête, ce qui est positif, a confié Reid à propos de son premier choix au repêchage. Ce que je veux dire, c'est que je ne suis pas un médecin. Je n'évalue pas ce genre de choses. Mais il n'a pas encaissé de coup direct à la tête, ce qui devrait être, selon moi, une bonne chose. C'est la chose la plus importante.»

Mais peu importe. Lorsqu'on demande à Sean McGrath s'il éprouve du plaisir après que son équipe ait compilé un dossier de 4-0, sa réponse ne tarde pas à venir.

«Vous riez de moi?, questionne-t-il. Comment est-ce possible de ne pas s'amuser?»

PLUS:pc