NOUVELLES

Le pénitencier de Kingston, dans l'Est de l'Ontario, ferme ses portes

30/09/2013 06:35 EDT | Actualisé 30/11/2013 05:12 EST

KINGSTON, Ont. - Le pénitencier de Kingston, surnommé l'Alcatraz du Canada par certains, ferme officiellement ses portes ce lundi.

Le dernier détenu a quitté cette prison de l'Est de l'Ontario plus tôt ce mois-ci.

Cet établissement, qui a été construit en 1835, était jugé désuet et trop coûteux à entretenir.

Il a accueilli certains des pires criminels du Canada dont le tueur d'enfants en série Clifford Olson, et Paul Bernardo qui a enlevé et tué deux adolescentes.

Il a aussi été le site de plusieurs émeutes dont une, en 1971, qui a duré quatre jours.

Deux détenus y avaient été tués avant que des forces militaires aident à ramener le calme dans l'institution.

La fermeture du pénitencier fédéral de Kingston et de l’Établissement Leclerc à Laval au Québec avait été annoncée en avril 2012 par le gouvernement Harper.

PLUS:pc