NOUVELLES

Le forcené se rend à Baie-Saint-Paul

30/09/2013 06:16 EDT | Actualisé 30/11/2013 05:12 EST

L'homme d'une quarantaine d'années qui s'était barricadé depuis la fin de la journée de dimanche dans son logement de la rue Saint-Édouard, à Baie-Saint-Paul dans Charlevoix, s'est finalement rendu lundi matin aux policiers.

Après plusieurs heures de discussion avec les policiers, l'homme a décidé de quitter son logement et de se livrer aux policiers sans faire d'histoire, a précisé Ann Mathieu, porte-parole de la Sûreté du Québec (SQ).

« Il y a eu maints contacts qui avaient été établis avec l'individu et celui-ci a finalement obtempéré aux directives policières qui lui ont été données, donc il s'est rendu calmement », a-t-elle déclaré.

Le forcené a été conduit au centre hospitalier pour y subir une évaluation médicale. Selon des policiers et des voisins, l'homme, qui éprouverait des problèmes psychologiques, pourrait être violent à l'occasion.

Le procureur du ministère public décidera si des accusations seront portées contre l'individu, qui est connu des autorités policières.

La SQ a pris les grands moyens pour mettre un terme à ce siège. Un camion blindé ainsi que l'escouade tactique s'étaient rendus sur les lieux. Les logements voisins avaient été évacués par mesure de précaution. 

Certains voisins ont rapporté qu'ils n'étaient pas surpris des événements des dernières heures. C'est le cas de Mario Fortin. « C'est un gars qui a des troubles mentaux. Il vit avec ses chiens, avec ses pitbulls [...] Il aurait besoin de soins », a-t-il raconté.

PLUS:rc