NOUVELLES

Hausse des traumatismes cérébraux chez les enfants

30/09/2013 07:33 EDT | Actualisé 30/11/2013 05:12 EST

Le nombre d'enfants qui se présentent à l'urgence pour des traumatismes cérébraux associés au sport est en pleine croissance, ont indiqué lundi des chercheurs américains.

L'étude a été réalisée par des médecins de l'hôpital pour enfants de Cincinnati. Leurs données témoignent d'une hausse de 92 % des visites à l'urgence pour ce genre de problème entre 2002 et 2011. Le nombre d'enfants et d'adolescents admis à l'hôpital pour des traumatismes cérébraux est lui aussi en pleine progression.

Les chercheurs ont aussi constaté que les patients admis vers la fin de la période étudiée souffraient de traumatismes moins graves et qu'ils étaient hospitalisés moins longtemps. La chercheuse principale, la docteure Holly Hanson, a expliqué que les deux phénomènes vont de pair, et qu'il est logique de dénombrer davantage d'admissions si plus de patients se présentent à l'urgence.

Le ski, la glisse, le patin à roues alignées et la planche à roulettes étaient les sports associés aux plus hauts taux d'admissions pour les patients qui ont visité l'urgence.

Les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis ont qualifié les traumatismes cérébraux d'« épidémie invisible », puisque les blessures peuvent être graves, mais peu évidentes. Ces traumatismes sont responsables, chaque année, d'environ 630 000 visites à l'urgence, de plus de 67 000 hospitalisations et des décès de 6100 enfants et adolescents.

Des études précédentes ont démontré que les consultations médicales associées à des traumatismes cérébraux ont bondi de 62 % entre 2001 et 2009. L'étude a été publiée en ligne par le journal Pediatrics.

La Presse Canadienne

PLUS:rc