NOUVELLES

Bertrand Cantat lance une chanson coécrite avec Wajdi Mouawad

30/09/2013 02:25 EDT | Actualisé 29/11/2013 05:12 EST

Dix ans après le meurtre de sa compagne Marie Trintignant, le chanteur français Bertrand Cantat fait son retour, lundi, avec la pièce Droit dans le soleil.

Proposée sur les plateformes de téléchargement, cette chanson coécrite au Liban avec le metteur en scène québécois d'origine libanaise Wajdi Mouawad est le premier extrait d'un prochain album, Horizons, annoncé pour le 18 novembre.

Cantat, dont le groupe Noir Désir a été dissous il y a trois ans, se produit à la guitare et au chant, accompagné par le bassiste Pascal Humbert. Le duo s'appelle Détroit.

Comment les fans réagissent-ils?

Selon un sondage réalisé en France, plus de 3 répondants sur 4 qui connaissent Bertrand Cantat en ont une mauvaise opinion, mais ils sont près de 6 sur 10 à trouver normal qu'il puisse reprendre sa carrière après avoir purgé sa peine.

Depuis sa sortie de prison en 2007, grâce à des remises de peine, Bertrand Cantat était revenu plusieurs fois à la musique, mais seulement comme collaborateur ou invité d'autres artistes.

Jusqu'en août 2010, un contrôle judiciaire lui imposait de s'abstenir de produire tout ouvrage ou oeuvre audiovisuelle liée à la mort de l'actrice Marie Trintignant et de s'exprimer publiquement sur ces faits.

Cantat a été condamné en 2004 par la justice lituanienne à huit ans de prison pour le meurtre, en 2003, de l'actrice, alors en tournage à Vilnius et morte à cause de coups mortels qu'il a portés sur elle lors d'une querelle. Il a purgé quatre ans de prison avant d'être libéré.

PLUS:rc