NOUVELLES

Le Canada et les Pays-Bas négocient un programme bilatéral de voyageurs

29/09/2013 10:39 EDT | Actualisé 29/11/2013 05:12 EST

OTTAWA - Les citoyens canadiens et hollandais seraient plus facilement en mesure de se visiter grâce à un projet d'expansion au-delà de l'Amérique du Nord d'un programme canadien de voyageurs dignes de confiance.

Le Canada et les Pays-Bas ont entamé des négociations en vue d'une entente bilatérale qui permettrait à leurs citoyens de faire application à leurs programmes respectifs réservés aux voyageurs considérés à faible risque pour la sécurité, révèlent des documents obtenus en vertu de la Loi sur l'accès à l'information.

Cette initiative serait calquée sur le programme canado-américain Nexus, affirment les documents de l'Agence canadienne des services frontaliers. Les autorités ont développé les systèmes technologiques, de régulation et de collecte des frais nécessaires à l'implantation d'un programme.

Dans une réponse envoyée par courriel, une porte-parole des services frontaliers, Maja Graham, a confirmé que le Canada et les Pays-Bas étaient en discussions depuis 2010.

Elle a refusé de rendre disponible quiconque de son département pour une entrevue. Cependant, les documents internes de l'agence établissent clairement qu'un accord avec les Pays-Bas représenterait les premiers efforts pour créer un vaste réseau de voyageurs de confiance mutuelle avec d'autres pays.

Le but des programmes de voyageurs dignes de confiance est d'accélérer le contrôle aux frontières des voyageurs à faible risque pour la sécurité en leur consacrant des files rapides, donnant ainsi aux officiers de la sécurité davantage de temps pour concentrer des ressources limitées sur des voyageurs qui présentent un plus haut risque.

PLUS:pc