NOUVELLES

Simon devrait battre le record de Cahoon du plus d'attrapés à Montréal

28/09/2013 05:58 EDT | Actualisé 28/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Geroy Simon va se présenter sur le territoire de Ben Cahoon afin d'essayer de battre son record de la LCF du plus d'attrapés en carrière.

Simon a capté cinq passes la semaine dernière contre les Lions de la Colombie-Britannique et le receveur des Roughriders de la Saskatchewan a donc égalé la marque de Cahoon de 1017 attrapés en carrière.

Il serait très étonnant qu'il ne parvienne pas à fracasser le record quand les Roughriders (8-4) vont affronter les Alouettes de Montréal (4-8), dimanche. Simon a capté au moins une passe lors de ses 182 derniers matchs.

«C'est tout un accomplissement, a déclaré Simon, samedi. Je considère Ben comme un ami et quelqu'un qui a excellé dans cette ligue pendant longtemps.

«Il est un des grands joueurs du circuit, et de pouvoir battre son record dans le stade où il a accompli tant de belles choses est un honneur. Ça semble naturel de surpasser son record ici.»

Le record ne devrait être rien de plus qu'un arrière-pensée pour les deux équipes dimanche, alors qu'elles tenteront toutes les deux de mettre fin à une série de trois revers.

Les Roughriders n'ont pas gagné depuis que le porteur de ballon Kory Sheets s'est blessé, tandis que les Alouettes, qui doivent se passer du quart étoile Anthony Calvillo et de son réserviste Tanner Marsh, devront compter sur Josh Neiswander au poste de quart.

Ses réservistes seront l'ancien récipiendaire du trophée Heisman Troy Smith, qui s'est joint à l'équipe en août, et le Canadien Kyle Graves, qui tentait de se tailler un poste avec les Alouettes en tant que receveur.

La quête de Simon afin de battre le record de Cahoon établi en 2010 a mené à quelques débats afin de déterminer qui a été le meilleur receveur. Les deux hommes ont toutefois des styles bien différents.

Cahoon, qui est maintenant âgé de 41 ans et qui est entraîneur des receveurs à l'université Brigham Young, son alma mater, était reconnu comme un petit joueur un peu lent, mais doté de mains remarquables.

Il a accumulé les attrapés pour des gains de sept ou huit verges au centre du terrain, là où il était en mesure d'attraper le ballon malgré le trafic et de le conserver tout en encaissant de solides plaqués.

Simon, 38 ans, est une menace dans les zones profondes, mais brille partout sur le terrain.

«Ce n'est pas juste de nous comparer puisque nous sommes deux types de receveurs différents, a expliqué Simon. Il était un gars de possession et moi je suis un peu plus dynamique, c'est-à-dire que je pense pouvoir bien faire un peu partout.

«Je ne suis pas nécessairement un gars de zones profondes, mais je peux attraper le ballon dans les zones profondes. Je ne suis pas nécessairement un gars de possession, mais je peux le faire aussi. Je ne sais pas si on peut dire que je suis un joueur plus complet. Je voulais jouer un style plus complet.»

Cahoon, qui mesure cinq pieds neuf pouces, était considéré comme un joueur canadien puisqu'il a passé une partie de son enfance dans le sud de l'Alberta. Il a disputé 13 saisons dans la LCF, toutes avec les Alouettes. Il a remporté trois fois la coupe Grey et a été nommé joueur canadien par excellence à deux reprises.

Il occupe le sixième rang de tous les temps avec 13 301 verges de gains en carrière.

Le 11 octobre 2010, il a battu l'ancienne marque de 1006 attrapés en carrière appartenant à Terry Vaughn.

Simon, qui dispute une 15e saison dans la LCF, a surpassé la saison dernière la marque de Milt Stegall pour le plus de verges de gains en carrière et il en totalise présentement 16 188. Il est aussi à un match d'au moins 100 verges de gains du record de 64 établi par l'ancien des Stampeders de Calgary Allen Pitts.

Il est maintenant à un attrapé d'ajouter son nom une autre fois dans le livre des records.

«Nous allons lui lancer le ballon à chaque jeu jusqu'à ce qu'il y arrive, a dit à la blague l'entraîneur des Roughriders Corey Chamblin. J'étais ici quand Ben a battu le record, ce sera donc quelque chose d'unique à voir.

«Ça va être spécial pour Geroy. Il le mérite pleinement.»

PLUS:pc