NOUVELLES

Une pyramide de chaussures prend forme à Montréal

28/09/2013 11:45 EDT | Actualisé 28/11/2013 05:12 EST
Agence QMI

MONTRÉAL - Une pyramide temporaire est en voie d'être érigée à Montréal.

Elle va prendre progressivement forme à deux pas de la station de métro Mont-Royal tout au long de la journée de samedi. La population est invitée à participer au «chantier de construction» en fournissant non pas des pierres mais plutôt des souliers de toutes sortes.

C'est Handicap International qui se cache derrière cette initiative pour le moins inusitée.

Même si l'idée peut sembler plutôt amusante de prime abord, l'organisme a recours à ce symbole pour dénoncer une réalité qui n'a rien de drôle.

Le responsable des communications et de la mobilisation, Jérôme Bobin, soutient que les gens peuvent «jeter des chaussures pour montrer qu'ils sont préoccupés par le sort des personnes qui ont perdu une jambe à cause des mines antipersonnel [...]et des bombes à sous-munitions». M. Bobin précise que, de nos jours, ces armes continuent de faire des ravages dans quelque 80 pays à travers le monde.

Il ajoute que ceux qui sont réticents à l'idée de se départir de leurs souliers peuvent se rabattre sur d'autres actions de soutien et de sensibilisation. Par exemple, ils ont la possibilité d'apposer leur signature sur une pétition réclamant l'interdiction des mines antipersonnel et des bombes à sous-munitions, de participer à un atelier en compagnie d'un démineur pour mieux comprendre en quoi consiste son travail ou encore de réaliser un parcours après avoir enfilé une prothèse généralement réservée aux amputés.

C'est la septième fois qu'une «pyramide de chaussures» est érigée à Montréal.

Une fois qu'elle sera démantelée, l'entreprise Certex entrera en jeu.

Cette entreprise, qui est spécialisée dans la récupération des vêtements, se chargera de recycler les souliers.