NOUVELLES

Patriots: Tom Brady doit encore s'adapter à ses nouveaux receveurs

28/09/2013 06:42 EDT | Actualisé 28/11/2013 05:12 EST

ATLANTA - Habituellement, tout semble facile pour Tom Brady.

Comme il montre des statistiques offensives impressionnantes avec une telle régularité année après année, il était difficile d'imaginer une baisse de régime, même avec la perte de deux de ses trois receveurs favoris.

Cependant, avec trois matchs joués, Brady éprouve toujours des difficultés à trouver un certain synchronisme avec ses nouveaux receveurs.

Certes, les Patriots de la Nouvelle-Angleterre (3-0) connaissent un bon début de saison, mais ce sont la défensive et le jeu au sol qui ont largement contribué à leur succès. Brady se retrouve donc dans une position inhabituelle au chapitre des statistiques. Il est 24e rang au niveau du taux d'efficacité, 26e pour le pourcentage de passes complétées et 33e pour la moyenne de gains par tentative.

«Nous avons définitivement laissé quelques points derrière», a-t-il déclaré à quelques heures du duel entre les Patriots et les Falcons d'Atlanta.

Brady savait que les choses seraient quelque peu différentes après que Wes Welker eut signé un contrat avec les Broncos de Denver et que Brandon Lloyd eut été libéré. Il y a un an, les deux receveurs ont amassé 2265 verges de gains, 10 touchés et 192 attrapés au total.

Le receveur Danny Amendola a raté les deux derniers matchs en raison d'une blessure à l'aine, alors que l'ailier rapproché Rob Gronkowski se remet toujours d'opérations à l'avant-bras et au dos. Pendant ce temps, les recrues Kenbrell Thompkins et Aaron Dobson sont devenues les cibles principales de Brady, et la transition ne s'est pas faite facilement.

Les Patriots connaissent des difficultés dans la zone payante, eux qui ont marqué seulement quatre fois en 13 présences à l'intérieur de la ligne de 20 verges.

«Tu tentes toujours de développer un certain rythme au cours de la saison, a expliqué Brady. On ne l'a jamais vraiment trouvé avant de commencer.

Le jeu aérien devra fonctionner à plein régime contre les Falcons (1-2), une formation qui compte sur un des meilleurs quarts de la NFL, Matt Ryan, et sur plusieurs options en offensive.

Les Falcons doivent rebondir après avoir subi deux défaites en fin de match. Atlanta pourrait se retrouver deux matchs sous la barre des ,500 pour la première fois sous la gouverne de l'entraîneur Mike Smith.

Les Falcons ont été dominés 48-24 en deuxième demie.

«Nous devons apprendre à terminer nos matchs, a déclaré l'ailier rapproché Tony Gonzalez. Nous ne devons pas donner beaucoup d'occasions à Tom (Brady) parce qu'il nous fera mal. Il est un des meilleurs de l'histoire. Quand tu affrontes un gars comme ça, tu ne veux pas le voir sur le terrain souvent.»

Surtout si Gronkowski est en mesure de disputer le match. Il a participé aux séances d'entraînement cette semaine, mais on ne sait pas s'il sera en uniforme face aux Falcons.

PLUS:pc