NOUVELLES

Ovechkin est fier de participer à la cérémonie d'allumage de la flamme olympique

28/09/2013 07:09 EDT | Actualisé 28/11/2013 05:12 EST

OLYMPIE, Grèce - Alexander Ovechkin se dit fier d'amorcer le relais de la flamme olympique en vue des Jeux d'hiver de Sotchi — un relais qui passera à travers les neuf fuseaux horaires de la Russie et qui mènera la flamme jusque dans l'espace.

«Je vais probablement avoir le sourire aux lèvres pendant toute la cérémonie et je vais me souvenir de cette journée toute ma vie», a dit le hockeyeur étoile en fin de journée samedi, après être arrivé à Olympie afin de participer à la cérémonie d'allumage de la flamme olympique dimanche.

Ovechkin sera le premier Russe à courir avec la flamme dimanche, après que le skieur alpin grec Ioannis Antoniou l'ait sorti de l'ancien stade d'Olympie dans le sud de la Grèce, le berceau des Jeux olympiques antiques.

«Je vais en parler à mes enfants et à mes petits-enfants. C'est probablement un des plus grands moments de ma vie», a raconté Ovechkin.

Il a évité les questions sur la controverse entourant la politique anti-gai de la Russie, disant qu'il avait simplement hâte aux compétitions.

«Honnêtement, je suis un joueur de hockey et je ne suis pas la politique, a-t-il expliqué. Vous devriez poser ces questions aux politiciens.»

Les organisateurs des Jeux ont qualifié Ovechkin de choix naturel pour amorcer le relais de la flamme.

«Dès le début de l'organisation, il a été un fier ambassadeur des Jeux (...) au-delà des frontières de la Russie et c'est pour cela qu'il était naturel qu'il soit choisi», a expliqué Dmitri Tchernychenko, président du comité d'organisation des Jeux de Sotchi.

«Nous avons vu à quel point il est populaire en Russie et à travers le monde. Il est charismatique et a tout un sourire.»

La flamme arrivera en Russie le 7 octobre, où elle entamera un parcours de 65 000 kilomètres avant les Jeux, qui auront lieu du 7 au 23 février.

Un total de 14 000 personnes vont transporter la flamme en Russie sur une période de 123 jours.

«La flamme olympique va être transportée par traîneaux à chiens, traîneaux à rennes, motoneiges, montgolfières et par plusieurs autres moyens de transport et bien sûr à pied, en automobile et sur des milliers de kilomètres en train et en avion», a expliqué Tchernychenko.

La flamme va même se retrouver dans l'espace le 7 novembre.

«Elle va se rendre au pôle Nord par brise-glace nucléaire et oui, elle va voyager dans l'espace. Et cette même flamme va être utilisée afin d'allumer la vasque lors de la cérémonie d'ouverture.»

On a eu droit à une répétition générale de la cérémonie d'allumage de la flamme samedi.

Des centaines de touristes ont regardé, pris des photos et applaudi alors que des actrices vêtues de tuniques de prêtresses ont utilisé les rayons du soleil et un miroir parabolique afin d'allumer la flamme qui servira en cas de problèmes dimanche. Le nouveau président du Comité international olympique Thomas Bach devrait être présent lors de la cérémonie officielle, dimanche.

PLUS:pc