NOUVELLES

L'Impact joue avec le feu, mais signe un verdict nul de 1-1 face au Fire

28/09/2013 10:50 EDT | Actualisé 28/11/2013 05:12 EST

BRIDGEVIEW, États-Unis - L'Impact a joué avec le feu mais ne s'est finalement pas brûlé.

Même si Mike Magee a inscrit deux buts, dont un sur une gaffe monumentale du gardien Troy Perkins, l'Impact a su soutirer un verdict nul de 2-2 au Fire de Chicago, samedi, malgré une performance bien ordinaire.

C'est le Québécois Maxim Tissot qui a sauvé les meubles en créant l'égalité à la 87e minute avec son premier but en carrière dans la MLS. Marco Di Vaio avait inscrit les siens au pointage en première demie.

La marque était de 1-1 lorsque Perkins a cafouillé alors qu'il s'apprêtait à dégager le ballon. Magee, qui était le seul joueur du Fire à appliquer de la pression, s'est emparé du ballon avant de tirer dans une cage complètement béante pour donner les devants aux siens à la 73e minute.

L'attaquant originaire de Chicago aurait pu en ajouter sur un penalty à la 79e minute, mais il a touché la barre horizontale. Magee est à nouveau revenu à la charge quatre minutes plus tard, mais cette fois, c'est le défenseur Hassoun Camara qui a sauvé son gardien en bloquant le ballon sur la ligne des buts.

On croyait alors que c'en était fait du onze montréalais.

Les occasions ratées du Fire sont cependant venues le hanter en toute fin de rencontre lorsque Tissot a redirigé le ballon de la tête derrière le gardien Sean Johnson.

«Ce premier but vient à un très bon moment car nous obtenons un point très important, a souligné Tissot. J'avais déjà évolué à cette position l'an dernier avec l'Académie et j'étais préparé mentalement à cette option.»

Ce verdict nul permet donc à l'Impact de s'approcher à deux points du Sporting de Kansas City, qui occupe le deuxième rang dans l'Association de l'Est, trois points derrière les Red Bulls de New York. La troupe de Marco Schällibaum a cependant un match de plus à disputer que les deux équipes.

«Nous avons joué un match très intense avec beaucoup d'émotion, a déclaré Schällibaum. Nos joueurs ont tout donné sur le terrain et y ont cru jusqu'à la fin, en plus d'être disciplinés. Nous avons bien réagi ce soir et c'est positif en vue du prochain match à Houston.»

En première demie, Di Vaio a profité d'une savante passe du capitaine Davy Arnaud, qui connaissait un match brouillon jusque-là, pour se faufiler entre deux défenseurs du Fire. L'Italien a enroulé le ballon de la gauche pour inscrire son 19e but de la saison, son cinquième à l'étranger, à la 25e minute. Il s'agissait du premier tir cadré et de la première véritable menace de l'Impact, qui était embouteillé dans son territoire depuis une dizaine de minutes.

La meilleure occasion de marquer du Fire en première demie est survenue à la 44e minute lorsque Dilly Duka a centré le ballon pour Magee dans la surface. Le danger a cependant été écarté par le défenseur Wandrille Lefèvre, qui effectuait son premier départ en carrière dans la MLS en remplacement d'Alessandro Nesta qui soignait une blessure.

«C'est bon d'obtenir un point à l'extérieur et de garder notre distance au classement, a indiqué Lefèvre. Nous savions qu'ils allaient ouvrir la machine en deuxième demie. Malheureusement ils ont marqué deux buts, mais nous avons été en mesure de revenir dans le match.»

L'Impact était aussi privé des services du milieu de terrain Felipe, qui purgeait un match de suspension pour accumulation de cartons jaunes.

Magee a inscrit son premier but du match à la 57e minute en déjouant Perkins alors qu'il s'était retrouvé fin seul devant lui.

PLUS:pc