NOUVELLES

Canadien: George Parros prêt à revenir au jeu, mais pas Douglas Murray

28/09/2013 01:42 EDT | Actualisé 28/11/2013 05:12 EST

BROSSARD, Qc - Le défenseur Jarred Tinordi devrait être le seul joueur recrue au sein de la formation du Canadien, mardi.

Incommodé par une blessure mineure au bas du corps, Douglas Murray n'a pas obtenu le feu vert des médecins, même s'il s'entraîne avec le groupe. La présence du Suédois face aux Maple Leafs de Toronto est fort compromise. Samedi, Tinordi s'est entraîné en compagnie de Francis Bouillon.

L'autre recrue du CH, l'attaquant Michaël Bournival, devra sans doute prendre son mal en patience avant de faire ses débuts dans la LNH puisque George Parros est prêt à renouer avec l'action.

Bournival et Ryan White étaient les deux attaquants en trop à l'entraînement, à Brossard.

Parros complétait une unité costaude avec Brandon Prust, au centre, et Travis Moen, à gauche.

Opéré à une épaule en mai, le nouveau dur à cuire du Tricolore a devancé de quelques semaines l'échéancier des médecins.

Au tournoi de golf de l'équipe, le directeur général Marc Bergevin avait évoqué le retour au jeu de l'Américain âgé de 33 ans après quelques semaines d'activités.

«On parlait initialement d'un retour vers la mi ou la fin octobre, a souligné Parros. J'ai travaillé très fort et les efforts ont rapporté des dividendes.»

L'entraîneur Michel Therrien a noté tout le sérieux que l'ancien des Panthers de la Floride a mis dans son programme de récupération et de remise en forme.

«Beaucoup de mérite lui revient, il a travaillé tellement fort, a-t-il corroboré. Un joueur de sa trempe ne peut pas revenir au jeu à 90 pour cent, il doit être à 100 pour cent. C'était le message que j'avais passé aux médecins. On m'a assuré qu'il est rétabli à 100 pour cent.»

Le colosse de six pieds, cinq pouces et 230 livres a dit n'avoir aucune crainte après avoir mis son épaule à l'épreuve. Il sait que les affrontements contre les Maple Leafs peuvent être très virils, et il a affirmé, sourire en coin, avoir bien hâte d'encaisser sa première mise en échec et de livrer sa première bagarre.

Salade de fruits

Therrien n'a pas tout de suite voulu dévoiler ses plans en vue de la rencontre inaugurale. Interrogé au sujet de l'utilisation qu'il compte faire des jeunes Tinordi et Bournival, il a établi un lien entre son groupe de joueurs et une salade de fruits!

«Dans une salade de fruits, on ne met pas juste des cerises même si on aime beaucoup ça, a lancé le pilote dans une grande forme, samedi. On va mélanger plusieurs fruits. On ne mettra pas non plus 60 morceaux d'ananas. C'est la même chose pour notre équipe. On va essayer d'avoir un bon mélange, un bon équilibre.

«Je déciderai en temps et lieu quel type de joueurs nous voulons dans la formation», a-t-il résumé.

On a compris, en lisant entre les lignes, que des vétérans comme Travis Moen vont jouir d'un préjugé favorable en début de saison.

«Si un joueur s'acquitte de sa tâche et qu'il travaille fort, je ne peux pas le tasser comme ça. J'aime ce que je vois des joueurs jusqu'à maintenant», a précisé Therrien.

Les trois premiers trios demeurent inchangés dans le moment. David Desharnais est au centre de Daniel Brière et de Max Pacioretty. Tomas Plekanec pivote une unité avec Brian Gionta et Rene Bourque, tandis que Lars Eller est entouré des jeunes Brendan Gallagher et Alex Galchenyuk.

En défense, P.K. Subban et Josh Gorges ainsi que Raphaël Diaz et Andrei Markov forment les principaux duos.

Pendant ce temps à Hamilton, les Bulldogs ont procédé à de premières coupures. Six joueurs ont été libérés, incluant le défenseur invité au camp du CH, Matt Lashoff. Il y a aussi eu les attaquants québécois André Morissette et David Laliberté, ainsi que le défenseur acadien Pierre Durepos.

Retranché au camp du CH jeudi, l'attaquant Gabriel Dumont n'a pas été réclamé au ballottage. Il peut donc rejoindre les autres au camp des Bulldogs.

PLUS:pc