NOUVELLES

USA: La FAA pourrait relâcher ses règles sur les appareils mobiles en avion

27/09/2013 05:04 EDT | Actualisé 27/11/2013 05:12 EST

WASHINGTON - Avec la bénédiction d'un influent comité consultatif, les autorités américaines de réglementation pourraient laisser les passagers des transporteurs aériens utiliser leurs téléphones intelligents, tablettes électroniques, lecteurs de livres numériques et autres gadgets électroniques lors des décollages et atterrissages des avions.

Lors d'une réunion à huis clos, jeudi, les 28 membres du comité consultatif de la Federal Aviation Administration (FAA), l'agence chargée des réglementations et contrôles concernant l'aviation civile aux États-Unis, ont voté afin de recommander une modification en ce sens, ont affirmé des responsables de l'industrie du transport aérien proches du dossier.

Ces responsables ont parlé sous le couvert de l'anonymat parce que le gouvernement leur a demandé de ne pas parler publiquement des délibérations en cours.

La recommandation du comité sera envoyée lundi à la FAA, qui aura le dernier mot sur un éventuel relâchement des restrictions sur l'utilisation des appareils électroniques personnels à bord des avions.

Si la recommandation du comité est suivie, les passagers auront davantage la possibilité d'utiliser la plupart des appareils à une altitude inférieure à 3000 mètres, bien que certains de ces appareils devraient être en «mode avion». Le téléchargement de données, la navigation sur le Web et les conversations téléphoniques demeureraient interdites.

Les passagers doivent actuellement éteindre leurs téléphones et autres appareils électroniques lorsque les avions volent à moins de 3000 mètres d'altitude afin de prévenir toute interférence avec l'équipement du poste de pilotage. Le décollage et l'atterrissage sont les moments les plus critiques d'un vol.

Toutefois, les appareils les plus récents sont mieux équipés pour prévenir les interférences électroniques.

PLUS:pc