NOUVELLES

Réactions au rapport du GIEC: «la vérité qui dérange est confirmée»

27/09/2013 05:58 EDT | Actualisé 27/11/2013 05:12 EST
Getty

"La vérité qui dérange est confirmée", ont estimé vendredi les principales ONG environnementales - Greenpeace, Oxfam, WWF et Les Amis de la Terre - après la publication du rapport des experts sur le réchauffement climatique qui jugent encore plus certaine la responsabilité de l'Homme.

"Après 25 ans de rapports par le GIEC, la vérité qui dérange est confirmée: le changement climatique est réel, il se produit à un rythme alarmant et les activités humaines, principalement la combustion, le provoquent", a indiqué dans un communiqué un collectif d'ONG dont Greenpeace, WWF, Oxfam et Les Amis de la Terre.

"Nous savons déjà que le secteur de l'énergie est le principal coupable, mais aussi la principale solution, au changement climatique", ajoutent ces ONG pour qui "les énergies renouvelables constituent une solution simple, avérée et économiquement abordable".

"Le débat au sujet de qui est responsable est clos", a estimé Wael Hmaidan, le directeur de l'ONG Climate Action Network International (850 associations).

Selon le nouveau rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), la responsabilité de l'Homme dans le réchauffement climatique est plus certaine que jamais et la température moyenne de la Terre devrait encore grimper de 0,3 à 4,8°C d'ici 2100, selon le texte adopté vendredi à Stockholm.

Le rapport revoit aussi à la hausse l'augmentation du niveau de la mer, qui devrait être de 26 à 82 cm d'ici 2100.

LIRE AUSSI:

» GIEC: la Terre devrait se réchauffer de 0,3 à 4,8°C d'ici à 2100

» Blogue de Karel Mayrand: Le rapport du GIEC confirme une certitude sans précédent

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.