NOUVELLES

Procès contre AEG Live sur la mort de Michael Jackson: le jury délibère

27/09/2013 01:18 EDT | Actualisé 27/11/2013 05:12 EST

LOS ANGELES, États-Unis - Après un procès mouvementé qui aura duré cinq mois, le sort de la poursuite pour négligence déposée par la mère de Michael Jackson contre le promoteur de spectacles AEG Live est entre les mains des jurés.

Les audiences ont pris fin jeudi avec un plaidoyer de l'avocat de Katherine Jackson, qui a exhorté les membres du jury à sanctionner la compagnie, qu'il a présentée comme une machine corporative sans âme.

Au cours de son intervention en cour, Me Brian Panish a fait valoir que l'entreprise et Michael Jackson avaient une responsabilité partagée par rapport à l'embauche du Dr Conrad Murray, ce médecin dont les traitements se sont avérés mortels pour le roi de la pop.

Un peu plus tôt cette semaine, un avocat d'AEG Live avait laissé entendre que l'interprète de «Thriller» avait insisté pour que le promoteur embauche Murray afin qu'il lui serve de médecin personnel.

Le Dr Conrad Murray a été reconnu coupable d'homicide involontaire en 2011 pour avoir administré à Michael Jackson une dose excessive de propofol, un puissant anesthésiant auquel le chanteur avait recours pour traiter son insomnie. Le médecin est toujours sous les verrous.

Les jurés ont été escortés à l'extérieur du tribunal par 10 shérifs adjoints armés, qui ont le mandat de les surveiller qu'ils délibèrent.

Jeudi, ils ont discuté pendant environ deux heures derrière des portes closes. Les délibérations devaient reprendre vendredi.

PLUS:pc