NOUVELLES

Obama et Rohani se sont parlés au téléphone

27/09/2013 03:49 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

Le président américain Barack Obama a parlé au téléphone avec son homologue iranien, Hassan Rohani. Il s'agit du premier contact de ce genre entre les présidents de ces deux États depuis la Révolution iranienne de 1979. La présidence iranienne a aussi annoncé la tenue de cet appel téléphonique.

Dans un point de presse à la Maison-Blanche, le président Obama a indiqué que la discussion a porté notamment sur les efforts des deux pays pour parvenir à une entente sur le programme nucléaire iranien.

Barack Obama a affirmé avoir réitéré à Hassan Rohani qu'en cas d'obstacles, il est possible d'en arriver à « une solution globale ».

« Le simple fait que c'était la première occasion de se parler depuis 1979 souligne la méfiance qui est là. Mais cela indique également la possibilité d'aller au-delà de cette histoire récente difficile », a ajouté le président Obama.

Le président Obama ne cache pas son optimisme quant à la possibilité de parvenir à une entente avec Téhéran.

Barack Obama a fait référence à une fatwa prononcée par le leader suprême « contre l'arme nucléaire » et une déclaration du président Rohani affirmant que « l'arme nucléaire ne serait jamais développée par l'Iran ».

« Moi, j'ai dit clairement que nous respectons le droit du peuple iranien d'en arriver à une énergie nucléaire pacifique », a poursuivi M. Obama.

Parlant de l'Iran comme d'un acteur important sur l'échiquier régional, le président américain a souligné qu'une résolution pourrait être un tremplin pour de « nouveaux rapports » entre les deux pays.

Pour M. Obama, cela « pourrait aider à aplanir les difficultés entre l'Iran et les autres pays de la région comme du monde entier ».

De son côté, le site de la présidence iranienne précise que les deux présidents « ont insisté sur la volonté politique de résoudre rapidement la question nucléaire et de préparer la voie pour résoudre d'autres questions ainsi que de coopérer sur les affaires régionales ».

Plus tôt vendredi, dans une allocution en marge de l'Assemblée générale de l'ONU à New York, le président Rohani a dit espérer que les discussions sur le programme nucléaire iranien avec les puissances du P5+1 donneront des résultats tangibles à brève échéance.

C'est le président iranien qui a demandé à parler au président Obama avant de quitter les États-Unis vendredi, a affirmé un haut responsable américain sous couvert de l'anonymat.

C'est également un haut responsable américain, cité par Reuters, qui a confirmé que Washington était en contact avec le gouvernement israélien au sujet de cet appel téléphonique entre les présidents iranien et américain.

Les États-Unis entendent tenir le gouvernement israélien informé des contacts entre Washington et Téhéran, a ajouté la même source.

PLUS:rc