NOUVELLES

L'Impact veut vaincre le Fire pour améliorer ses chances d'accéder aux séries

27/09/2013 06:42 EDT | Actualisé 27/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Soudainement, les séries éliminatoires ne sont plus une certitude pour l'Impact de Montréal.

Des défaites consécutives à domicile contre le Crew de Columbus et les Whitecaps de Vancouver ont repoussé l'Impact au troisième rang de l'Association Est en Major League Soccer, et quatre de leurs six derniers matchs de saison régulière seront disputés à l'extérieur du stade Saputo.

Ils espèrent retrouver le sentier de la victoire dès samedi soir contre le Fire de Chicago, détenteur du sixième rang dans l'Est, même si le onze montréalais devra se passer des services du milieu de terrain Felipe Martins, qui purgera un match de suspension pour avoir accumulé trop de cartons jaunes.

«Si nous avions obtenu quatre points au cours de nos deux derniers matchs à domicile ç'aurait été différent, c'est certain, a admis le milieu de terrain Patrice Bernier vendredi. Mais tu ne peux pas revenir là-dessus.

«Nous sommes conscients que nous devrons disputer des matchs à l'extérieur et que nous devrons trouver un moyen de récolter des points de classement. Les deux derniers matchs à domicile ont été des erreurs de parcours.»

Les cinq premières équipes de chaque association accéderont aux séries éliminatoires, et l'Impact détient une avance de deux points sur le Dynamo de Houston, quatrième dans l'Est, et de cinq points sur le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, cinquième, avec un match en main dans chaque cas.

Les Montréalais ont toutefois gaspillé une chance de confirmer leur première participation aux séries éliminatoires dans la MLS — à leur deuxième saison dans le circuit Garber — en trébuchant sur leur propre pelouse, surtout en raison de leur passivité passagère en défensive, et non parce qu'ils ont été dominés.

Ils espèrent qu'en appliquant un système de jeu plus conservateur à l'extérieur ça les aidera à trouver des solutions. La formation de Marco Schällibaum est respectable à l'extérieur du stade Saputo avec un dossier de 4-6-3 cette saison, et elle a engrangé un match nul et un gain à ses deux derniers matchs dans ces circonstances.

«L'une des choses sur lesquelles nous avons travaillé à l'entraînement consiste à éviter d'accorder des buts, donc ce sera l'une de nos priorités, a confié le défenseur latéral gauche Jeb Brovsky. Nous avons laissé de côté ce que nous faisions de bien en première moitié de saison.

«Si vous regardez le dénominateur commun de nos matchs à Seattle, à Portland et à New York, vous réalisez que ce sont tous des matchs remportés 1-0. Nous n'avons pas dominé la possession du ballon, mais nous avons joué en équipe, avons joué en bloc en défensive, et avons fait toutes les choses nécessaires pour l'emporter. Quand nous augmentons la pression pour marquer des buts ou améliorer notre temps de possession, parfois nous nous endormons, et lorsque nous perdons le contrôle du ballon, alors nous nous exposons aux contre-attaques.»

PLUS:pc