NOUVELLES

L'eau du lac de Vaudreuil-Dorion n'est plus pompée

27/09/2013 03:14 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

Le Lac à la Carrière de Vaudreuil-Dorion est sauvé. En tout cas, pour le moment. La pompe qui drainait le plan d'eau depuis plusieurs jours a finalement été arrêtée. Près de trois pieds d'eau avaient disparu depuis le début de la semaine.

Un reportage de Thomas Gerbet

Les animaux et les résidents de Vaudreuil-Dorion qui jouissent du Lac à la Carrière depuis près de 50 ans sont soulagés. La pompe qui puisait l'eau pour le compte d'un promoteur immobilier ne fonctionne plus.

Toutefois, personne ne sait qui a pris l'initiative de l'interrompre. On ne sait pas non plus si la pompe s'est arrêtée seule, par manque d'essence.

La Ville de Vaudreuil-Dorion, Pêches et Océans Canada, ainsi que le ministère québécois du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, assurent qu'ils n'ont pas pris cette initiative. Leurs employés se sont contentés d'inspecter le site quotidiennement depuis lundi. Les pouvoirs publics n'étaient pas autorisées à toucher à la machine (un bien privé) malgré le non-respect des autorisations.

Des enquêtes fédérale et provinciale sont en cours concernant les agissements du promoteur Benjamin Wygodny, qui demeure injoignable depuis mercredi. Aux dernières nouvelles, il contestait tous les avis reçus par la Ville et les gouvernements. Le promoteur pourrait faire face à une procédure judiciaire dans les prochains jours, afin de l'empêcher de redémarrer sa pompe.

L'entrepreneur qui possède le terrain veut construire une centaine de maisons ainsi que des rues et un parc. Il assure avoir l'aval de ses avocats pour drainer le lac, car, selon lui, il s'agit simplement d'une ancienne carrière remplie d'eau, donc une construction de main d'homme qu'il a le droit d'assécher.

Le ministère de l'Environnement affirme pourtant que le point d'eau est un « lac naturalisé ». Les procureurs du gouvernement du Québec se penchent actuellement sur la question.

PLUS:rc