NOUVELLES

Le tourisme d'affaires au ralenti à Québec

27/09/2013 03:29 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

Le Centre des congrès de Québec rapporte un ralentissement dans le tourisme d'affaires depuis quelques mois, une tendance corroborée par de nombreux hôteliers, qui notent eux aussi une baisse de l'achalandage par rapport à 2012.

« Ce n'est effectivement pas une bonne année », dit le président-directeur général du Centre des congrès de Québec, Pierre-Michel Bouchard, chiffres à l'appui.

M. Bouchard précise qu'en 2012, 10 congrès se sont tenus entre le 20 juin et le 20 septembre. Cette année, seulement six congrès ont eu lieu au cours de la même période. Les congrès de cette année ont également attiré moins de participants qu'en 2012, soit de 700 à 800 personnes.

La direction du Centre des congrès dit mal s'expliquer cette diminution par rapport à l'année dernière. Malgré cette baisse du tourisme d'affaires, M. Bouchard anticipe déjà une bonne augmentation du nombre de congrès pour l'an prochain.

Marché concurrentiel

Selon le directeur général de l'hôtel Loews Le Concorde, Sylvain Gauthier, le marché du tourisme d'affaires est très concurrent et il faudra en faire davantage pour attitrer les gens d'affaires à Québec.

M. Gauthier cite en exemple l'aéroport international Jean-Lesage comme un des points faibles dans l'offre de Québec, et ce, malgré tous les progrès des dernières années.

« Le dédouanement quand on repart de Québec est très problématique [...] et on n'a même pas de navette. On est dans une grande ville là, on n'a pas de navettes sur nos hôtels », déplore M. Gauthier.

Par ailleurs, l'Association hôtelière de la région de Québec rapporte une hausse du tourisme de loisir en juillet et en août, une augmentation qui a compensé en bonne partie la baisse enregistrée dans le tourisme d'affaires.

PLUS:rc