NOUVELLES

La famille de Diane Carrier souligne le 50e anniversaire de sa disparition

27/09/2013 01:41 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

La famille de Diane Carrier souligne aujourd'hui à Québec le 50e anniversaire de sa disparition. Les frères de Mme Carrier n'abandonnent toujours pas l'espoir de savoir, un jour, ce qui a pu arriver à leur sœur le 27 septembre 1963.

La fillette, qui avait alors 6 ans, était allée chercher son grand frère de 7 ans, Adolphe, dans un parc tout près de la maison pour lui dire que le souper était prêt. Le petit garçon était aussitôt rentré à la course, croyant que sa soeur était derrière lui.

À son arrivée au domicile de la Place Royale, en bordure du fleuve Saint-Laurent dans le Vieux-Québec, le petit Adolphe s'est retourné pour constater que sa soeur n'y était pas.

Diane Carrier n'a jamais été revue depuis.

Les policiers avaient mené des enquêtes et des recherches exhaustives dans le quartier, sur les berges et même dans les eaux du fleuve Saint-Laurent, mais aucune trace de l'enfant n'a jamais été retrouvée.

L'hypothèse de l'enlèvement n'a jamais été écartée, pas plus que celle de la noyade.

À l'occasion de ce 50e anniversaire, les trois frères de Diane Carrier vont retracer le parcours emprunté par leur soeur et allumeront 50 bougies.

« C'est pour dire qu'on ne l'oublie pas », fait savoir Adolphe, qui est aujourd'hui âgé de 57 ans. « Ce qu'on veut savoir, c'est où est notre sœur et si elle est bien [...] On veut faire notre deuil si elle est décédée. On est prêt à tout », ajoute-t-il.

L'organisme Enfant-Retour Québec, qui s'est associé à la famille pour l'événement, a produit une photo où l'on a vieilli les traits de la fillette pour illustrer ce à quoi ressemblerait Diane Carrier aujourd'hui, à 56 ans.

Plusieurs personnes viendront témoigner leur soutien à la famille Carrier vendredi, dont la mère de David Fortin, un jeune garçon porté disparu à Alma depuis 2009. Les parents de Marilyn Bergeron, disparue à Québec depuis 2008, seront également présents.

PLUS:rc