NOUVELLES

Deux prêtres polonais recherchés pour des agressions en République dominicaine

27/09/2013 12:54 EDT | Actualisé 27/11/2013 05:12 EST

VARSOVIE, Pologne - La Pologne tente de retrouver deux prêtres qui sont soupçonnés d'avoir agressé sexuellement des garçons en République dominicaine.

Le bureau du procureur de Pologne a indiqué avoir reçu suffisamment d'informations des autorités républicaines pour ouvrir une enquête à l'endroit des deux hommes.

Les deux suspects sont le nonce apostolique Jozef Wesolowski et le prêtre Wojcieh Gil.

L'Église catholique polonaise ne sait pas où se trouvent les deux hommes. La République dominicaine a toutefois demandé l'aide de l'agence policière internationale Interpol pour tenter de retrouver le père Gil.

L'archevêque Wesolowski devient le plus haut dirigeant du Vatican à être placé sous enquête pour des agressions sexuelles. Le Saint-Siège l'a relevé de son poste de nonce apostolique le 21 août, après avoir été informé des allégations qui pèsent contre lui. L'affaire devrait tester la détermination du Vatican à gérer efficacement ce genre de problème.

Le père Gil était responsable depuis huit ans d'une paroisse dans la ville montagneuse de Juncalito. Il était en vacance en Pologne quand les allégations contre lui ont fait surface et il n'est pas rentré en République dominicaine.

Le père d'une des victimes présumées affirme que son fils a été agressé pendant trois ans. Des médias polonais prétendent que le père Gil a déjà emmené des enfants dominicains en Pologne avec lui et qu'il les logeait chez sa mère ou dans les locaux de la paroisse.

PLUS:pc