NOUVELLES

Vigneault de retour à Vancouver à l'occasion d'un match préparatoire

26/09/2013 07:23 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

VANCOUVER - L'ancien entraîneur des Canucks Alain Vigneault, qui dirige maintenant les Rangers, était de retour à Vancouver pour un match préparatoire, jeudi.

L'entraînement matinal y était sa première présence publique depuis son congédiement au printemps dernier, après que les Canucks aient été sortis au premier tour pour la deuxième année de suite.

Le passage dans l'Ouest lui a permis de revoir les joueurs et le personnel qu'il n'avait pas encore eu la chance de remercier, son congédiement étant survenu alors qu'il se trouvait hors de la ville, comme plusieurs autres après l'élimination.

Vigneault a mené les Canucks à six titres de section ainsi qu'en finale de la coupe Stanley en 2011, où Boston a toutefois prévalu en sept matches.

Son meilleur souvenir avec les Canucks?

«Au niveau hockey, c'est sûr que c'est la présence en finale, a dit Vigneault. Mais au niveau personnel, de voir l'évolution de ces gars-là comme êtres humains et comme adultes responsables, c'est probablement ça qui est le plus valorisant.»

Le défenseur Kevin Bieksa a mentionné que Vigneault a eu une influence positive sur de jeunes joueurs comme lui-même, Alex Burrows et Ryan Kesler. Il a aussi fait en sorte que les joueurs méritent chacune de leurs minutes sur la glace.

«Il était très équitable à ce niveau-là, a dit Bieksa. Il traitait tout le monde de la même façon, et ç'a été une bonne chose à nos débuts dans la Ligue nationale.»

L'attaquant Daniel Sedin dit ne pas avoir vu souvent la personnalité très intense du nouvel entraîneur John Tortorella, jusqu'ici, mais il s'attend à ce qu'il soit plus direct que son prédécesseur.

«Alain n'était pas vraiment le genre à crier dans le vestiaire, a dit Sedin. Au début ça arrivait, mais depuis quatre ou cinq ans il laissait les joueurs contrôler le vestiaire, et je pense que nous nous en sommes bien chargés. Cela dit, je pense que John est le genre plus direct. Il va être là entre les périodes et après les matches. Vous allez avoir de ses nouvelles, peu importe si vous jouez bien ou si vous jouez mal.»

PLUS:pc