NOUVELLES

L'évadé René Charlebois, membre des Hells Angels, a été trouvé mort

26/09/2013 07:44 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

SAINTE-ANNE-DE-SOREL, Qc - Le membre des Hells Angels René Charlebois a été trouvé mort, dans la nuit de mercredi à jeudi, dans une propriété de l'île-aux-Fantômes à Sainte-Anne-de-Sorel.

Des policiers de la Sûreté du Québec (SQ), qui s'y étaient rendus afin de procéder à son arrestation, l’ont découvert sans vie. Le dossier a été transféré au Service de police de la ville de Montréal (SPVM), dont des agents ont été dépêchés sur les lieux.

René Charlebois, âgé de 48 ans, était recherché à la suite de son évasion, le 14 septembre dernier, d’un établissement carcéral de Laval.

Ce membre en règle des Hells Angels purgeait une peine indéterminée pour meurtre non prémédité, complot pour meurtre, trafic de stupéfiants, trafic de substances et participation aux activités d'un gang.

René Charlebois, affublé du surnom de «Baloune», avait gravi les échelons de la bande de motards à partir du club-école des Rockers de Montréal.

Il était parvenu, au printemps 2000, à joindre les Nomads, le groupe d'élite des Hells, où il était devenu l'un des principaux lieutenants du chef de gang Maurice «Mom» Boucher.

René Charlebois avait beaucoup fait parler de lui lorsque Jean-Pierre Ferland et Ginette Reno avaient chanté à son mariage en août 2000. La fête avait été organisée par «Mom» Boucher à sa luxueuse résidence de Contrecoeur.

Sans surprise, il n'avait pu échapper au vaste filet étendu par l'opération Printemps 2001 qui avait mené à sa condamnation pour complot, trafic de stupéfiants et gangstérisme, notamment. Il avait ensuite été condamné, en 2004, à la prison à vie pour le meurtre de l'agent-source Claude DeSerres.

PLUS:pc