NOUVELLES

Le TSX reste essentiellement stable malgré la hausse des ressources naturelles

26/09/2013 04:45 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

TORONTO - La Bourse de Toronto a clôturé en légère hausse jeudi, bien en deçà des gains qu'elle affichait en matinée, les titres aurifères ayant fortement reculé en territoire négatif.

Les opérateurs ont par ailleurs choisi la prudence tout en tentant d'évaluer la probabilité d'une fermeture forcée des activités du gouvernement américain et les conséquences économiques d'un tel événement.

L'indice composé S&P/TSX a avancé de 4,91 points pour terminer la séance à 12 841,62 points.

Le dollar canadien est quant à lui resté inchangé à 96,96 cents US.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a gagné 55,04 points à 15 328,3 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 s'est emparé de 5,9 points à 1698,67 points et que l'indice composé du Nasdaq a pris 26,33 points à 3787,43 points.

Les investisseurs se sont montrés prudents à l'approche de deux dates limites importantes pour le gouvernement américain.

Le Congrès américain doit adopter un projet de loi de financement pour permettre au gouvernement fédéral de continuer à exercer ses activités après le 1er octobre, au début de son nouvel exercice financier. En outre, la limite d'emprunt des États-Unis devra vraisemblablement être augmentée d'ici le 17 octobre.

Le Dow Jones et le S&P 500 avaient reculé pendant cinq séances consécutives avant leur légère reprise de jeudi.

Les marchés américains ont pu s'appuyer sur une bonne nouvelle pour le secteur du logement, les taux hypothécaires fixes ayant reculé cette semaine à 4,32 pour cent, leur plus faible niveau en deux mois.

Les prix des matières premières ont généralement avancé jeudi et le secteur des métaux de base du parquet torontois s'est apprécié de 0,75 pour cent. Le cours du cuivre s'est notamment emparé de 3 cents US à 3,31 $ US la livre. L'action de Teck Resources (TSX:TCK.B) a grimpé de 71 cents à 29,29 $.

Le secteur de l'énergie a avancé de 0,5 pour cent, le cours du pétrole brut ayant progressé de 37 cents US à 103,03 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Suncor Énergie (TSX:SU) a gagné 24 cents à 37,33 $.

La firme énergétique norvégienne Statoil a estimé qu'un champ pétrolifère découvert au large de la côte Est canadienne contenait entre 300 et 600 millions de barils de pétrole récupérable, ce qui en fait l'une des plus importantes découvertes des dernières années.

Husky Energy (TSX:HSE), autre importante société pétrolière présente dans les champs de pétrole au large des côtes de Terre-Neuve-et-Labrador, est partenaire de Statoil dans le secteur, avec une participation directe de 35 pour cent dans trois découvertes. Son action a avancé jeudi de 1,20 $ à 30,26 $.

Le secteur de l'or a reculé d'environ deux pour cent, le cours du lingot d'or ayant cédé 12,10 $ US à 1324,10 $ US l'once à la Bourse des matières premières de New York. L'action de Goldcorp (TSX:G) a effacé 36 cents à 26,48 $.

Les titres des télécommunications ont aussi appuyé le TSX. Celui de Rogers Communications (TSX:RCI.B) a pris 18 cents à 45,09 $.

PLUS:pc