NOUVELLES

Le transporteur Lion Air envisage d'acheter le plus gros modèle de la CSeries

26/09/2013 12:25 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Le chef de la direction du transporteur aérien indonésien à bas prix Lion Air affirme qu'il pourrait passer la plus importante commande d'appareils de la CSeries de Bombardier (TSX:BBD.B), et il se dit intéressé à être le client de lancement pour l'avion CS300, le plus gros modèle des deux nouveaux appareils du fabricant montréalais.

«Je crois que lorsque je ferai notre commande, elle sera alors la plus importante», a déclaré Rusdi Kirana en conférence de presse, jeudi, un jour après avoir visité le premier avion d'essai de la CSeries aux installations de Bombardier à Mirabel et s'être entretenu avec de hauts dirigeants de la société.

L'homme d'affaires, qui possède Lion Air avec son frère, a indiqué qu'il pourrait passer une commande avec options lors du salon de l'aéronautique de Farnborough, en Angleterre, l'été prochain. Les livraisons s'étendraient sur une période de cinq ans, à compter de 2015 ou, idéalement, de 2016.

Le CS300, qui peut être configuré pour compter entre 135 et 160 sièges, comblerait un vide entre les avions à turbopropulseurs ATR de 72 sièges et les Boeing pouvant accueillir 189 passagers qu'exploite actuellement Lion Air, a affirmé M. Kirana.

M. Kirana s'est dit agréablement «surpris» par l'appareil, ajoutant que celui-ci avait dépassé ses attentes.

«Il s'agit d'un bond en avant pour Bombardier, qui fabrique habituellement des avions plutôt normaux. Celui-là est très spécial», a-t-il dit à des journalistes en présence du ministre des Transports de l'Indonésie.

Marc Duchesne, porte-parole de Bombardier, a confirmé que M. Kirana avait rencontré des dirigeants de l'avionneur. Il a cependant refusé de dire si Lion Air pourrait devenir le client de lancement du CS300.

«Nous ne dévoilons pas publiquement notre production ou notre calendrier de livraison», a-t-il dit.

M. Duchesne a aussi affirmé que l'assemblée générale de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), qui a actuellement lieu à Montréal, représentait un occasion en or pour Bombardier de présenter la CSeries à d'éventuels clients. Plus de 20 visites sont prévues à Mirabel, a-t-il précisé.

Lion Air, qui compte sur une clientèle issue de la classe moyenne croissante, exploite des vols en Indonésie, en Malaisie et au Vietnam, notamment. Le transporteur possède une flotte de plus de 120 appareils et a commandé plus de 700 avions Boeing et Airbus, évalués à 46,4 milliards $ US.

M. Kirana a affirmé que les faibles coûts d'exploitation des appareils de la CSeries et leur capacité à se poser sur une courte piste en faisaient des avions de choix pour desservir les îles dispersées d'Indonésie et les pays voisins.

Bombardier a procédé la semaine dernière au vol inaugural du CS100. L'avionneur montréalais compte poursuivre les tests sur son nouvel appareil au cours des 12 prochains mois, avant le début des livraisons. Le CS300 devrait entrer en service quelque six mois plus tard.

PLUS:pc