NOUVELLES

La justice confirme la peine de 50 ans de prison imposée à Charles Taylor

26/09/2013 09:51 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

LEIDSCHENDAM, Pays-Bas - Un tribunal criminel international a confirmé jeudi la peine de 50 ans de prison imposée à l'ancien homme fort libérien Charles Taylor pour son rôle dans le conflit au Sierra Leone voisin.

Le Tribunal spécial pour le Sierra Leone a affirmé que l'aide financière, matérielle et tactique fournie par Taylor aux rebelles a mené à des crimes horribles contre la population civile.

L'homme de 65 ans avait été reconnu coupable, en avril 2012, de 11 accusations de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, y compris des accusations de terrorisme, de meurtre, de viol et de recours à des enfants-soldats.

Taylor était devenu le premier ancien chef d'État à être condamné par un tribunal international depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Les six juges ont réaffirmé sa culpabilité à l'unanimité.

PLUS:pc