NOUVELLES

Hôtel-Dieu de Québec : la décision du ministre toujours attendue

26/09/2013 06:48 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

Le ministre de la Santé Réjean Hébert a en main l'évaluation de la Société immobilière du Québec (SIQ) qui pourrait déterminer l'avenir de l'Hôtel-Dieu de Québec.

Le président du conseil d'administration du CHU s'attend à ce que Québec prenne une décision d'ici la fin du mois, dans quelques jours. Gaston Bédard répète qu'il est grand temps que le milieu hospitalier et la population soient fixés dans le dossier.

Actuellement, les deux projets, soit l'agrandissement de l'hôpital dans le Vieux-Québec ou la construction d'un nouvel hôpital près de l'Enfant-Jésus, sont au point mort.

« On maintient la position à l'effet qu'il ne fait pas étirer le délai au-delà du mois de septembre. Ça, c'est majeur pour nous », a affirmé M. Bédard au terme d'une rencontre du conseil d'administration, mercredi soir.

Le ministre accuse déjà quelques jours de retard pour trancher dans le dossier puisqu'une décision était attendue à la mi-septembre.

Le CHU de Québec et l'Agence de la santé et des services sociaux de la Capitale-Nationale ont présenté cet été leurs rapports respectifs au gouvernement sur l'avenir des sites de l'Hôtel-Dieu. À la lumière des deux scénarios envisagés, le ministre Réjean Hébert avait par la suite demandé à la SIQ de les analyser en comparant les coûts et les échéanciers.

Gaston Bédard affirme qu'il n'a pas obtenu encore une copie de l'évaluation de la Société immobilière, mais il est impatient de connaître la suite des choses. « On a hâte d'en entendre parler, on a hâte d'en voir le contenu », a dit M. Bédard.

« Au-delà des délais du mois de septembre, ça me paraît presque qu'inacceptable ou vraiment critique tout au moins pour la mobilisation de l'ensemble de nos ressources », a-t-il ajouté.

PLUS:rc