NOUVELLES

Denis Brodeur, père du gardien des Devils Martin Brodeur, est décédé

26/09/2013 03:11 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

MONTRÉAL - Denis Brodeur, le père du gardien de but des Devils du New Jersey Martin Brodeur et ancien photographe officiel du Canadien de Montréal, est décédé à l'âge de 82 ans.

La nouvelle a été confirmée par les Devils, en milieu d'après-midi jeudi, quand ils ont offert leurs condoléances à la famille Brodeur sur Twitter.

Reconnu comme l'un des meilleurs photographes de hockey de sa génération, M. Brodeur a notamment publié un livre intitulé «Gardiens» en 1996, dont la couverture met en vedette son fils Martin.

Il a travaillé pour le Tricolore pendant plusieurs décennies et a été l'un des deux photographes à immortaliser l'euphorie de Paul Henderson après qu'il eut marqué le but de la victoire lors du dernier match Canada-URSS de la Série du siècle de 1972.

En novembre 2006, la LNH a fait l'acquisition de la collection de photos de Denis Brodeur pour la somme de 350 000 $ US. Elle est composée de plus de 110 000 images, dont plusieurs mettent en vedette les frères Esposito, Jean Béliveau, Gordie Howe, Wayne Gretzky, Mario Lemieux et Bobby Orr.

Ses anciens collègues se souviennent de lui comme d'un homme gentil, toujours prêt à aider les autres.

«Dans ce milieu très compétitif, il était un véritable gentleman, a affirmé Ryan Remiorz, photographe pour La Presse Canadienne, qui a rencontré M. Brodeur en couvrant des matchs des Expos de Montréal en 1979. C'était déjà une légende avant même que je ne fasse mes débuts dans le métier.»

Denis Brodeur a également agi comme photographe officiel pour les Expos et photographié de nombreux événements sportifs locaux ainsi que des matchs de lutte professionnelle.

Il emmenait ses fils aux entraînements ainsi qu'au camp d'entraînement des Expos, en Floride, à chaque année. La famille faisait le voyage en voiture parce que Mireille Brodeur, la femme de Denis, n'aimait pas prendre l'avion.

En Floride, les Brodeur louaient une chambre dans un motel, où le père installait une chambre noire de fortune et la mère cuisinait pour tout le clan sur un réchaud, ont raconté des photographes leur ayant déjà rendu visite.

Avant de se tourner vers la photographie, Denis Brodeur a été un gardien émérite et a entre autres aidé l'équipe canadienne à remporter la médaille de bronze aux Jeux olympiques de 1956 à Cortina d'Ampezzo, en Italie.

Si Martin a suivi les traces de son père sur la glace, Claude, un autre des fils Brodeur, a quant à lui choisi de faire carrière comme photographe sportif à l'instar de son paternel.

Le Canadien prévoyait observer un moment de silence en hommage à M. Brodeur, jeudi soir, avant son match préparatoire contre les Sénateurs d'Ottawa au Centre Bell.

PLUS:pc