NOUVELLES

Allégations de fraude de millions $ contre le CN à Toronto

26/09/2013 08:15 EDT | Actualisé 26/11/2013 05:12 EST

Le ministre des Transports de l'Ontario, Glen Murray, confirme qu'une équipe de vérificateurs se penche sur des allégations selon lesquelles le Canadien National (CN) aurait facturé frauduleusement des millions de dollars à la province de 2005 à 2008.

La Police provinciale de l'Ontario (PPO) enquête elle aussi, pour déterminer si des accusations criminelles devraient être déposées.

Les allégations ont été formulées par un ancien employé du CN, Scott Holmes, que la compagnie a congédié, l'accusant lui aussi de fraude. M. Holmes a déposé une contrepoursuite.

L'ex-superviseur a remis des milliers de pages de documents et de factures à la police, pour appuyer ses dires.

Les allégations portent sur un projet de construction d'une troisième voie ferrée entre Burlington et Hamilton, à l'ouest de Toronto, qui devait être réservée aux trains de passagers, plutôt qu'aux marchandises. Le service provincial de trains de banlieue GO avait accordé le contrat de 72 millions de dollars au CN en 2005.

Des faussetés, selon le CN

Le CN nie catégoriquement ces allégations. Le porte-parole de la compagnie affirme que « M. Holmes a fait de multiples allégations fausses contre le CN au cours des derniers mois ». Ce dernier avait aussi allégué que le transporteur avait fait preuve de négligence relativement au déraillement mortel d'un train VIA en 2012 à Burlington.

Le porte-parole du CN ajoute que la majorité des travaux effectués pour GO se faisait seulement après qu'une estimation des coûts eut été approuvée par la province.

M. Holmes cite, toutefois, une série de missives du superviseur régional de l'époque pour le CN, Darryl Barnett, invitant ses gestionnaires à lui soumettre d'autres factures, parce que les fonds budgétés par GO n'avaient pas été complètement dépensés. Dans un autre message sur lequel apparaît la mention « confidentielle », M. Barnett décrit un plan visant à gonfler certaines factures pour GO afin d'éponger des dépassements de coût d'un autre projet du CN.

M. Barnett travaille maintenant pour GO. CBC n'a pas réussi à le joindre, malgré de multiples tentatives mercredi.

PLUS:rc