NOUVELLES

Un roman sur une précurseure du féminisme au XIIIe siècle remporte le prix Ringuet

25/09/2013 03:14 EDT | Actualisé 24/11/2013 05:12 EST

Jean Bédard a remporté jeudi le prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec pour son roman Marguerite Porète, l'inspiration de Maître Eckart (VLB).

Dans ce roman historique et érudit, Jean Bédard s'intéresse à la vie de Marguerite Porète, poéte mystique de la fin du XIIIe siècle, féministe avant l'heure à certains égards, dont les écrits lui ont valu d'être condamnée au bûcher comme hérétique. 

Jean Bédard imagine la rencontre entre cette femme poursuivie par les autorités et Guion de Cressonaert, secrétaire de l'Inquisition rongé par le doute.

Philosophe, écrivain et intervenant social, Jean Bédard s'intéresse, selon la notice biographique de son éditeur, « aux femmes et aux hommes qui ont marqué l'histoire, qui vivent pleinement leur expérience spirituelle, qui sont à la fois des personnes d'intelligence et de lucidité en plus d'être des personnes engagées intérieurement et politiquement ».

Avec sa conjointe, Marie-Hélène Langlais, Jean Bédard est par ailleurs le propriétaire de la ferme Sage Terre, près de Rimouski, où sont menées des initiatives agricoles, sociales et éducatives. L'endroit accueille notamment des personnes en difficulté.

À titre de lauréat du prix Ringuet de l'Académie des lettres du Québec, Jean Bédard participera à une tournée de promotion en Europe au printemps.

Les lauréats des deux autres prix remis par l'Académie des lettres du Québec, le prix de poésie Alain-Grandbois et le prix de l'essai Victor-Barbeau, sont respectivement René Lapierre pour son recueil Pour les désespérés seulement (Les herbes rouges) et Jacques Brault pour son essai Chemins perdus, chemins trouvés (Boréal).

PLUS:rc