NOUVELLES

Les paparazzis pourraient écoper de peines plus sévères en Californie

25/09/2013 10:48 EDT | Actualisé 25/11/2013 05:12 EST

Les paparazzis et tous ceux qui harcèleront les enfants de personnalités publiques feront face à des peines plus sévères en Californie.

Le gouverneur de l'État, Jerry Brown, a signé mardi une loi qui rendra les peines plus sévères pour ceux qui, notamment, photographieront ou filmeront des enfants sans le consentement des parents.

Des célébrités comme les actrices Halle Berry et Jennifer Garner avaient prié les parlementaires d'appuyer le projet de loi. La première avait témoigné devant des comités législatifs pour dire que sa fille avait été intimidée par des photographes agressifs qui suivaient sa famille pour prendre des photos à l'improviste.

La mesure vise également à protéger les enfants de policiers et de juges ainsi que tous ceux qui pourraient être harcelés à cause du travail de leurs parents.

La loi, qui entrera en vigueur en janvier, prévoit une peine d'emprisonnement d'un an - à purger dans une prison de comté - et des amendes pouvant s'élever à 10 000 $. Celles-ci peuvent être augmentées en cas de récidive.

Elle permet aussi aux parents d'intenter des poursuites civiles contre les contrevenants.

Des médias s'étaient opposés au projet de loi, affirmant qu'il visait trop large et pourrait interdire des reportages obtenus légalement.

Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc