NOUVELLES

Les 49ers et les Rams veulent ajouter un nouveau chapitre à leur «rivalité»

25/09/2013 08:41 EDT | Actualisé 25/11/2013 05:12 EST

ST. LOUIS, États-Unis - Même si les Rams de St. Louis ont été une des rares équipes à avoir le dessus contre les 49ers de San Francisco l'an dernier, l'entraîneur-chef Jeff Fisher refuse de parler d'une rivalité.

Incluant un match éliminatoire, ce qui a déjà été la bataille de la Californie est égale 62-62-3, et les deux équipes ont des dossiers de ,500 à domicile et à l'étranger avant leur duel de jeudi soir. Le membre du Temple de la renommée Eric Dickerson s'est présenté à l'entraînement des Rams cette semaine afin de mousser un peu le match contre les 49ers.

«Nous détestons les Niners», a dit Dickerson, qui a été un porteur de ballon étoile avec les Rams de Los Angeles dans les années 1980. «Ça n'a pas changé. À chaque fois que nous affrontons les 49ers, j'aime nos chances. Même si les Rams ont un dossier de 0-5.

«Il y a quelque chose de spécial lors de ces matchs, le niveau de jeu monte d'un cran.»

Les 49ers ont eu le meilleur dans cette rivalité pendant de longs moments avant 2012, compilant un dossier de 11-3 face aux Rams en sept saisons.

«L'an dernier, nous avons remis notre pied sur la carte, a déclaré Fisher. Mais je ne pense pas qu'il y ait déjà une rivalité. J'espère que ça va en devenir une.»

Depuis qu'ils ont défait les Packers de Green Bay lors de leur premier match, les 49ers ont été dominés 36-10 au chapitre des points marqués par les Seahawks de Seattle et les Colts d'Indianapolis. Du côté des Rams (1-2), Sam Bradford a encaissé ses premiers sacs de la saison dimanche dernier, en route vers un revers de 31-7 contre les Cowboys de Dallas.

«Nous faisons face à de l'adversité. Cela nous donne l'occasion de la regarder droit dans les yeux et de lui répondre, a déclaré l'entraîneur-chef des 49ers Jim Harbaugh. Nous sommes dans une quête continuelle afin de nous améliorer.»

PLUS:pc