Infiltration mafieuse à l'Agence du revenu du Canada?

Publication: Mis à jour:
NICK RIZZUTO
PC

Nouvelles révélations troublantes sur l'infiltration possible de la mafia à l'Agence du revenu du Canada. Selon ce qu'a appris l'émission Enquête, l'Agence a émis un chèque de près de 400 000 $ en remboursement d'impôt à l'ancien chef de la mafia montréalaise Nick Rizzuto, assassiné en 2010, alors qu'il n'y avait pas droit.

D'anciens vérificateurs de l'Agence avancent qu'il s'agit d'un geste de corruption.

En novembre 2006, Nick Rizzuto est arrêté par la GRC dans le cadre de l'opération Colisée, la plus importante rafle policière contre la mafia italienne de l'histoire du Canada.

Moins d'un an après cette arrestation, alors qu'il est en prison, Nick Rizzuto reçoit de l'Agence du revenu du Canada un chèque au montant de 381 000 $. Ce chèque daté du 13 septembre 2007 lui parvient alors qu'il doit 1,5 million de dollars au fisc.

Erreur ou geste de corruption?

C'est un ancien vérificateur de l'Agence qui a constaté la méprise. Jean-Pierre Paquette a travaillé pendant 35 ans dans le groupe de l'Agence spécialisé dans la lutte contre le crime organisé. Il a pris sa retraite en 2009.

Durant sa carrière, il a été de toutes les opérations contre la mafia, y compris Colisée. C'est lui qui a exigé des Rizzuto de ne pas encaisser le chèque.

Il s'est même rendu à la résidence de Nick Rizzuto pour le récupérer. Il estime que l'émission de ce chèque au parrain de la mafia est probablement l'œuvre d'un fonctionnaire corrompu.

« C'est sûr que ce nom-là a été beaucoup plus publicisé suite aux arrestations. Puis je veux dire, regardez là ce n'est pas, ce n'est pas monsieur Joe Blo quand même, on se comprend bien là. Mais par la suite, je veux dire, oui il y a des filtres, oui ça prend des approbations tout au long du processus », a déclaré Jean-Pierre Paquette.

Quant à savoir si l'émission de ce chèque peut être due à une erreur, Jean-Pierre Paquette reste prudent. « Si on regarde ça de cet œil-là, je me pose de sérieuses questions », a-t-il répondu.

Ce qui est d'autant plus étonnant, c'est que l'Agence du revenu avait obtenu à la même époque une hypothèque légale sur les biens de Nick Rizzuto, dont sa résidence. Une hypothèque qui n'a été radiée qu'en 2009.

« Je me souviens très bien que la maison personnelle de monsieur avait été saisie, des comptes de banque, ses certificats de dépôt [...] Je sais que le compte de M. Rizzuto, d'après moi, n'était pas entièrement payé au moment de l'émission de ce chèque-là. Ça me laisse très perplexe sur la validité d'un tel remboursement ou d'une telle opération de la part de l'Agence », a indiqué Jean-Pierre Paquette

Cette histoire de chèque s'ajoute à plusieurs autres révélations de l'émission Enquête ces dernières années sur la corruption à l'Agence du revenu du Canada, dont certains des acteurs ont des liens avec la mafia.

L'Agence du revenu n'a pas voulu répondre aux questions de Radio-Canada au sujet de ce chèque destiné au parrain de la mafia. L'Agence précise que les dossiers fiscaux de tous les Canadiens y comprtis ceux de Nicolo Rizzuto sont confidentiels.  L'Agence du revenu du Canada affirme que rien d'inapproprié, de malveillant ou d'illégal n'a été commis dans le dossier de Nicolo Rizzuto.

D'après un reportage d'Alain Gravel